02 août 2011

Cabanes d'artistes

Plus fûté que celui des trois petits cochons qui avait construit sa maison en paille, Benoît Rassouw (1) a su mettre sa chaumière à l'abri des dangereux prédateurs qui rôdent sur le pré de l'Escudor.

 P1030154

Une clôture électrique interdit en effet au troupeau de trop s'approcher des bottes appétissantes.

chaumi_re

Le randonneur fatigué peut donc s'installer dans la cabane sans être dérangé, autrement que par l'humidité apportée, malgré l'épaisseur des parois, par la pluie persistante de juillet.

P1030157

 P1030167

 ***

 A Murol, dans le parc du Prélong, Suzanne Husky (2) a placé sa première cabane, toute simple, entre deux grands séquoias.

P1030225

P1030227

P1030230

 

La deuxième cabine est pour les enfants studieux, avec sa petite table et ses deux bancs. Pour ne pas détourner l'attention des élèves, la déco reste sobre, si l'on évite de lever les yeux au plafond (ce que la maîtresse n'autorise que lorsque vient l'heure de la récré).

P1030235

 

P1030238

 

P1030240

 

La dernière case est le logis des anciens, confortablement installés dans leurs fauteuils et entourés de leurs nombreux souvenirs.

P1030247

 

P1030258_1 P1030248_1

 

P1030255

 

P1030266 P1030269 P1030268

 

P1030249_1

 

P1030261


P1030156_1                                              P1030236

1- Sommeilleur Hans                                        2- Brindilles



Posté par andredo à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 juillet 2011

Eaux du Mont-Dore

Le sentier des sources, décrit sur rando-planetepuydedome , est une très courte promenade proposant un aller-retour, au bord de la Dordogne, entre la taillerie du Sancy au Mont-Dore et Le Genestoux. Il est tentant de la transformer en boucle, en poursuivant jusqu'à l'usine d'embouteillage SMDA (1) à la limite de La Bourboule, puis en remontant au long du ruisseau le Cliergue jusqu'à la jonction avec le GR 30, pour redescendre au point de départ par Rigolet-Bas.

  

La source Croizat

P1010249

Captée à 200 m de profondeur, elle remonte jusqu'au bassin bétonné. Elle est chaude (45°).

P1010388

 

P1010248

 

P1010252

P1010291
Un peu plus loin, une ancienne  usine électrique

 

La source Félix 

P1010253

La source est abritée par un élégant pavillon, maintenant désaffecté à l'exception d'une baignoire en parfait état de marche (enfin, je n'ai pas essayé, bien que l'eau soit également chaude, mais moins que celle de la source Croizat). 

P1010267

 

P1010260

 

P1010261

 

P1010258

-
Le Genestoux 

P1010284

 

P1010275
Une belle maison proposant des chambres d'hôte

 

P1010269

 

 Au fond, la masse imposante du puy Gros

P1010272 


L'usine d'embouteillage

P1010368

Avant d'y arriver, on traverse la ligne de chemin de fer, puis on longe la Dordogne.

P1010372

 

 L'usine emploie une centaine de salariés. Elle se félicite de participer au développement durable, en transportant sa production vers la région parisienne par fret ferroviaire, évitant ainsi de faire circuler annuellement 3500 camions.


Le sentier du Cliergue

P1010379

Le ruisseau est ponctué de deux cascades, malheureusement situées sur terrain privé et actuellement interdites au public. 

P1010385  

 


 

 1- SMDA : Sources du Mont Dore en Auvergne. La précision régionale est utile, car il existe aussi en Nouvelle-Calédonie des eaux exploitées sous la même dénomination de Mont-Dore, qui désigne une ville proche de Nouméa, et un sommet culminant à 800 mètres.

 Rando_Sentier_MD
(source : ville du Mont-Dore - Je me verrais bien à la place du randonneur ! )


Posté par andredo à 09:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2011

Banne d'Ordanche 1930

P1010227

A partir du lac de Guéry, l'accès à la banne d'Ordanche est facile : le chemin suivi est une ancienne route, où subsistent encore quelques plaques de goudron, et même une borne Michelin, toutefois illisible.

P1010190

Pourtant, cette route ne mène nulle part, hormis la ferme du puy May, une pauvre maison depuis longtemps abandonnée. La ruine est plus à son avantage lorsque les nuages l'enveloppent d'un voile romantique, et que les jonquilles parsèment les alentours de taches de couleur.

P1010184 

 

P1010185

 

P1010187

 

P1010198

 

Une homme assez âgé rencontré un jour m'a raconté que, enfant, il venait ici en colonie de vacances. En effet, face à la ferme, on voit des restes d'anciens bâtiments, mais il faut remonter encore plus loin, aux années 1930, pour en trouver l'origine.

  P1010222

     Capture_d__cran(1)

P1010226

Des baraquements permettaient d'abriter les planeurs Avia, et de loger sans confort leurs pilotes, quelques mois par an. C'est ici que fonctionnait le Centre national de vol sans moteur, dont les activités ont cessé en 1942, sur ordre de l'occupant allemand.

Les planeurs monoplaces étaient hissés sur la crête qui va du puy Loup à la Banne d'Ordanche : un dénivelé de 60 mètres, parcouru avec l'aide d'ânes, de chevaux, ou d'engins motorisés.

F0464(3)

 

 P1010204_1

Sur cette crête a été placée la borne des quatre seigneurs, ou plutôt des quatre maires, car elle marque désormais la limite entre les communes du Mont-Dore, de Perpezat, Murat-le-Quaire et Laqueuille. Quant à l'édifice planté au sommet du puy Loup, je considère qu'il s'agit de la tour de contrôle (voir note en bas de page).

P1010214

De là, je dispose d'une vue sur la totalité de la piste d'envol.

P1010210

 

P1010201

 

 Les planeurs étaient lancés à l'élastique : deux équipes tenant chacune une extrémité du sandow couraient sur le versant nord-ouest. On lâchait tout, et hop !

F0468(3)

selon la dextérité du pilote, l'engin catapulté retombait immédiatement au niveau des hangars, ou beaucoup plus tard et plus loin, en profitant de courants thermiques ascendants.

(2)

C'est ainsi que, le 23 juillet 1935, Eric Nessler est resté en vol durant 16h 05, dans le secteur des roches Tuilière et Sanadoire, battant son propre record de France. (4)

Aujourd'hui, les vols habités sont interdits, à cause de la proximité de la base d'aéromodélisme. Pour prendre de la hauteur, je n'ai donc pas d'autre choix que de monter au sommet de la banne d'Ordanche.

P1010200

 

P1010229

 

P1010231_1

 

P1010233

 

P1010235 

***

- Dommage, je m'y voyais bien ! Mais le 20 janvier 2013, Georges Laroche m'apporte ces précisions :  

J'ai personnellement bien connu ce lieu à partir de 1943 (j'ai 83 ans ; étant enfant j'allais passer mes vacances d'hiver à la ferme du Guéry).
Je me permets de vous signaler que le bâtiment circulaire qui se trouve au sommet du Puy Loup n'est pas une "tour de contrôle" et n'a aucun rapport avec l'ancien centre de vol à voile. Il n'existait pas à l'époque.
J'ignore sa date de construction. Il s'agit probablement d'une ébauche de table d'orientation.
Par ailleurs je vous signale un superbe album : "Planeurs au dessus des volcans", de Jean Barnérias, publié par la Fédération française de vol à voile."


Renvois :

* photos copiées sur le site de la Bibliothèque nationale de France, "Gallica",
   et provenant de revues numérisées :

1- Aéro, organe hebdomadaire de la locomotion aérienne,

2- Revue aéronautique de France.

* photos tirées du livre d'or de l'Aéro-club d'Auvergne :
3- année 1931.

* précision :
4- Le détenteur définitif du record mondial de durée en planeur monoplace est Charles ATGER, né en 1921 : 56h 15mn du 2 au 4 avril 1952 à Romanin-les-Alpilles.

Voir aussi : La banne d'Ordanche  (randonnée)


Posté par andredo à 14:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 décembre 2010

De Besse au lac Pavin

Le circuit, d'environ 13 km pour une durée de 3 h 30, est détaillé sur le site Netrando. Partant du centre de Besse, il descend au fond de la vallée, découvre la source dont le docteur Goyon vantait les vertus, remonte en longeant un moment la couze Pavin, rejoint le lac Pavin par la route, fait le tour du lac, passe près du lac Estivadoux (une tourbière), traverse une forêt, et redescend vers Besse par  un chemin bordé de pâturages, agrémenté de ci de là par d'étranges pierres sculptées et gravées.

La fontaine Goyon 

P1060705

-

P1060706

Elle produit une eau ferrugineuse bicarbonatée,
qui a été exploitée durant quelques années à la fin du XIXe siècle

P1060708

-

Les gorges de la couze Pavin 

P1060714

-

P1060717

-

P1060722

-

P1060720

-

Le lac Pavin

depuis la terrasse près du restaurant

P1000415

-

P1060728

-

P1060729

-

P1000402_1

-

depuis le "point sublime"

--

Le lac Estivadoux

P1060527

-

P1060525_1

-

La descente vers Besse

P1060536

le puy de Pertuysat (1304 m)

-

Les pierres gravées


Posté par andredo à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 novembre 2010

Creste haut perché

-C
C'est un petit village perché, dominé par les ruines d'un château-fort, dont un soir j'avais aimé les photos prises par Laurence, puis par Helliot qui n'avait pas craint d'effectuer la montée à vélo. Inconsciemment, j'avais dû  être impressionné par l'aspect vertigineux du site, car la nuit suivante j'ai rêvé de Creste sur sa crête : entre autres péripéties, je roulais péniblement en voiture sur une piste encombrée de grosses pierres, et je m'apercevais brusquement que j'étais sur une arête bordée de chaque côté par un précipice. La voiture se trouvait bloquée, mais je réussissais à m'en extraire et à rejoindre le village à pied. Voulant atteindre le sommet rocheux,  je glissais dans une cavité, et  m'y retrouvais coincé jusqu'aux genoux, avec le reste du corps renversé au-dessus du vide. Une foule curieuse sortie du néant commentait la situation sans réagir, mais moi je me sentais bien. Au bout d'un moment, les pierres se sont écartées, consentant à me libérer, et je me suis réveillé.

-

P1060638_2

-

En réalité, on se gare facilement à l'entrée du village, et  même s'il nécessite une certaine prudence, le sentier conduisant aux ruines du château n'est pas très dangereux. Le sévère avertissement placardé par la commune semble donc être de pure forme. Je n'étais d'ailleurs pas le seul contrevenant : au sommet, deux jeunes gens de la LPO munis de longues-vues et de sandwiches observaient patiemment la migration des pinsons du nord.

-

P1060636
Malgré sa faible superficie - un peu plus de  4 km2 -
et seulement 55 habitants, Creste est bien une commune à part entière

-

P1060591

Au-dessus de la grotte, la chapelle

P1060593

-

P1060602

-

P1060597

 

P1020861
Une chance : grâce à des ouvriers qui y travaillent, la chapelle est aujourd'hui ouverte !

P1020857

P1020859

 

-

P1060622_1

L'accès au château : étroit avec des chicanes

P1060624_2

-

pan_de_mur_1

Du château il ne reste que quelques pans de mur

mur_ouest

-

P1060595_1

-

P1060611

Vue vers le sud, avec la pointe du pic de Brionnet

-

P1060618_3

-

saintdiery

-A l'ouest, Saint-Diéry et les crêtes du Sancy

P1060619

-

creste

De longs lézards des murailles

P1060643_1

- -


Complété le 13 juin 2013 (intérieur de la chapelle)

 

Posté par andredo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 septembre 2010

Rencontres artistiques

Les oeuvres installées pour " Horizons 2010"  vont  bientôt être démontées.
Je présente ici mes quatre dernières rencontres.

a1

P1060373_1

a

Bonjour, petit bonhomme ! Ainsi, tu as quitté ton équipe de baby-foot pour venir jouer dans les arbres près de la cheminée des fées de Cotteuges ! Vilain garnement !

a

P1060372

-

P1060378

-

P1060375

-

2

P1040821_3

--

Mais pourquoi sont-ils si nombreux, au col de la Croix Saint-Robert, à se disputer ce petit bout de territoire, très venté au surplus, alors que tout autour un grand espace est disponible ?

-

-

3

A la Bourboule, dans le bois de Charlet, une araignée géante a tenté de construire une majestueuse cathédrale au-dessus du chemin.  On admire le travail, mais les fils sont si minces que malgré leurs vives couleurs on distingue à peine la structure de l'édifice.

-

P1050609

-

P1050614_1

-

P1050622_1

-

4

P1050333

-

Chastreix bénéficie d'un Chastriscope, un instrument installé dans une cabane en bois du plus bel effet, spécialement conçu pour regarder le village dans tous les sens.

--

P1050326

-

P1050327

-

P1050329

-

P1050331

--

-P1050332_1


1- "The green Tim", par Module Ranch (Vanessa Steiner et Cédric Shill)

2-" Liberté, Egalité, Pré carré", par François Mallet et Marie-Laure Rabanel

3- "Cathedral", par Sean McGinnis

4- "Chastriscope", par Prisca Cosnier


Posté par andredo à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2010

MetAvatar

Dominant Saint-Nectaire, une esquisse de grotte s'intègre provisoirement dans le paysage : MetAvatar, de Pierre Laurent.

P1050565_1
(cliquer pour agrandir)

a

P1050566_2

a

P1050570

a

P1050579

a

P1050574

a

P1050584

aa

Les ouvertures attirent le regard vers l'église de Saint-Nectaire.

a

P1050573

a

goutte

P1050554

a

Maintenant restaurée et largement ouverte au public, elle exhibe fièrement ses trésors.

aa

P1050537

Le regard pénétrant de Saint Baudime

a

P1050530P1050528P1050527P1050526P1050523P1050522P1050519


Posté par andredo à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juillet 2010

Vipère en colère

P1040871

Après avoir dévalé les pentes du Sancy, la Dore et le Dogne se sont rejointes dans la vallée du Mont-Dore en une  rivière assez paisible.

P1040827_1

a

dordogne

a

Mais une longue forme écailleuse se faufile entre les herbes, pour atteindre la berge.

P1040868

a

P1040832

a

C'est un énorme serpent aux crocs menaçants, prêt à cracher son venin.

P1040864

a

P1040833

a

P1040835

a

P1040846

a

Est-ce bien prudent de s'approcher  de cette gueule béante qui pourrait tout aussi bien nous engloutir ?

P1040859

a

gueule

a

Naja ou boa, et  doublement dangereuse, c'est la vipère de la Dordogne, "Dordonha viperinae" (1), sorte de dragon légendaire qui renaît le temps d'un été.

vip

aa

a

P1040880

Toi, tu es un gentil petit serpent arboricole,
tu ne saurais te mesurer à cette chose monstrueuse !


(1) Oeuvre de Thomas Monin :
P1040830_1

(Rencontres Arts Nature - Horizons 2010)


Posté par andredo à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2010

Les grottes de Rajat

A la sortie du hameau de Chautignat, tout près du château de Murol, une pancarte signale le chemin qui monte vers les grottes de Rajat.

P1040808

P1040765

a

Elles ont été habitées à une époque lointaine, et quelques ouvertures grossièrement taillées dans la roche en témoignent.

P1040767

aa

P1040786_1

aa

P1040798

a

Mais le lieu est surtout remarquable par l'aspect des pans dressés de lave  rouge,  et par la position dominante de l'ensemble.a

P1040795

Vue sur le château de Murol

P1040772

a

P1040768

a

Une splendide végétation basse où abondent les orpins blancs et les joubarbes à toile d'araignée s'est installée sur les rochers.

P1040792

a

P1040783

a

P1040788

a

P1040774

P1040796

a

Le parcours est accidenté : mieux vaut être équipé de chaussures de marche.

P1040794

a

P1040780

a

P1040779

a

On  aperçoit l'oeuvre d'art (1)  placée, pour un été, un peu plus loin sur la crête : le rocking-chair inachevé créé en songe par Gulliver.

P1040789

a

P1040748_1

a

Inachevé, c'est bien dommage, d'autant qu'au pied de la sculpture, une image nous montre ce qu'il aurait pu être :

P1040746

a

P1040751

a

J'ai bien aimé la réplique à notre taille lilliputienne placée juste devant : elle donne envie de s'y balancer doucement (c'est formellement déconseillé, bien sûr, et rendu inaccessible par la pose d'un grillage à moutons).

P1040747


(1) "Le rêve de Gulliver", de Simon Artignan.
P1040744


Posté par andredo à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mai 2010

Le réveil des marmottes

a

superbesse

a

Le 27 avril, il ne reste que quelques traces de neige sur les pistes de Super-Besse. C'est le moment d'aller voir si nos marmottes sont sorties de leur sommeil hivernal.

P1020584

a

Mais oui ! l'hôtesse d'accueil est  à son poste, tranquille.

P1020586

a

P1020597

a

 

 

P1020605

a

P1020606

a

P1020609

a

P1020623

a*

*

Les herbes sèches ont été couchées par la neige et la repousse n'a pas encore percé ce tapis. Mais des fleurs apparaissent : crocus, scilles, anémones des bois et jonquilles.

a

P1020632

Quelques crocus gardent l'entrée de la galerie creusée sans doute par un petit rongeur

P1020662

a

P1020637

Les jonquilles

P1020660

a

P1020651

La scille à deux feuilles

P1020664

Anémones

P1020649

Une plante grasse qui résiste bien au froid : la saxifrage aizoon (ou saxifrage paniculée)

a
aa*

P1020636

Un grand balcon avec vue imprenable sur le puy de Dôme ...

P1020647

mais aussi sur le lac Pavin et le puy de Montchal ...

P1020644_1

et même sur les monts du Cantal !

P1020670

a

 

P1020677

a

P1020679

a

P1020683

a

P1020686

aa

P1020657_2

a

bisou

De deux choses l'une : ou bien ce sont deux mâles qui se chamaillent,
ou alors c'est un couple qui se fait des mamours (c'est ce que j'ai choisi).

t_aime

 


 

 

 

 

 

Posté par andredo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :