25 juillet 2016

Grottes ornées pour l'été

IMG_2782

Des artistes (1) ont investi des grottes proches de Saint-Nectaire.

Aux grottes de Châteauneuf, c'est de l'art rupestre, qui évoque aussi bien le Paléolithique que les tags cotemporains, voire la Guerre des Etoiles.

IMG_2779

 

IMG_2766-002

 

IMG_2773

  

IMG_2774

 

IMG_2780

 

IMG_2770 

Même si les gravures sont peu nombreuses, il est possible de s'imaginer en paysan comptant ses vaches, en sorcier attirant la pluie, en prisonnier dessinant la femme des ses rêves sur la paroi de son cachot, ou en  Mexicain basané un sombrero sur le nez. Et l'esquisse d'un âne peut vous rappeler qu'il ne faut pas manquer d'aller voir, plus bas dans l'église du village, son semblable jouant de la lyre.

IMG_2787

IMG_2768

IMG_2783
 L'orchis bouc pousse près des grottes

 

A Sapchat des arbres ceinturés de bandes argentées conduisent à une sombre grotte abritant une stèle éclatante. 

IMG_2846-001

 

IMG_2849 a

 

IMG_2835

 

IMG_2842-001

 

En poursuivant un peu plus loin on découvre,  sur le chemin une installation hydraulique, et au bout du sentier de la grotte une jolie cascade.

IMG_2861

Panorama 1


1-  Julien Amillard  -  Vincent Barré et Chiman Dangi :


IMG_3078
(cliquer pour agrandir) 


 

 

 

Posté par andredo à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 février 2013

La Montagne percée

grotte ouverture

 

fond de grotte
Vous voyez le trou, au fond ?

La coulée de lave a suivi la vallée et s'est solidifiée. Des millions d'années plus tard, les ruisseaux ne sont pas parvenus à l'entamer, et c'est elle qui se trouve aujourd'hui en position dominante (1). Dans cette masse, une grosse bulle d'air a formé une grotte majestueuse, largement ouverte au nord vers Orcines, et disposant au sud, côté Chamalières, d'une fenêtre ouverte sur la ville.  Je savais que la cavité se trouvait, à peu près à mi-chemin, sur un sentier allant du belvédère de la Pierre carrée jusqu'à la route de Villars, mais je dois reconnaître que, la première fois, je ne l'ai pas trouvée : j'avais suivi la trace (un peu dangereuse, si l'on est sujet au vertige) qui longe le bord supérieur de la falaise.

P1120719
panorama de la Pierre carrée

P1120712

 

P1000135

Il est vrai que la végétation a envahi le site ; autrefois, il était beaucoup plus dénudé.

cartes-postales-photos-Le-Montagne-percee-PUY-DE-DOME-63998-3084-20070828-v3m1e1z5y4d0t9x7g1a1

Néanmoins, j'ai pu vérifier que, lorsque j'ai admiré ce cèdre, je ne me trouvais qu'à une vingtaine de mètres de l'entrée de la grotte, à condition bien sûr de remarquer le sentier situé légèrement plus bas.

P1120714

P1120715

P1000137

La grotte accueille encore des occupants, à l'occasion.

P1000107-001

L'ouverture sur la ville se termine par un petit balcon d'où l'on peut, si l'on est sportif, rejoindre le sentier au pied de la falaise.

P1000094

P1000097

P1000110

Ce sentier donne accès à un site d'escalade récemment remis en état, avec des voies baptisées "bifidus", "soleil vert", "Cantal party", "alter-natif", ou encore "rencontre fortuite".

Panorama 2-001

P1000123

 

P1000126

P1000113

P1000130

P1000132

 


1- (cliquer sur le texte pour le lire plus facilement) Capture plein écran 13022013 080039
 Source :  http://domenicus.malleotus.free.fr/m/geologie_de_chamalieres-royat.htm


 

Posté par andredo à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2011

Du Montchal au Montcineyre

Du puy de Montchal au puy de Montcineyre, il n'y a que quatre kilomètres, en allant vers le sud. Le sentier traverse d'abord la forêt des Fraux, et rejoint une route près de laquelle se trouve le creux de Soucy.

P1030757

Autrefois, il était possible de descendre jusqu'à la grille en fer, et par une chaude journée d'été, de se sentir envahi par l'air glacé émanant du gouffre. Une clôture grillagée placée quelques mètres plus haut tente maintenant de dissuader les curieux.

P1030755

 

C'est Edouard-Alfred Martel, grand explorateur de grottes et de gouffres, d'avens et autres abîmes, et à ce titre considéré comme le fondateur de la spéléologie, qui le premier étudia le creux de Soucy, en 1892.

EA_Martel_1

Il décrit l'opération dans " Les abîmes ", illustration à l'appui : 

Capture_plein__cran_21082011_225609

 

P1030760

  

 Voici le croquis du gouffre, par Martel lui-même :

Capture_plein__cran_22082011_113300

En 1968, des plongeurs ont découvert, au fond du lac, une cheminée qu'ils ont en partie explorée (j'ai inversé l'image, prise sur le site Nogareda, pour la présenter selon la même orientation que le dessin de Martel).

chemin_e_soucy

Martel pensait que le creux provenait d'une poche de gaz emprisonnée dans la lave en fusion du puy de Montchal. Actuellement on penche plutôt pour une explosion phréatique, comme celle qui est à l'origine du lac Pavin, mais alors en beaucoup, beaucoup plus petit. 

 

Après la forêt, on traverse des prairies, pour descendre vers la plaine de Montcineyre.

P1030761

 

P1030798_1

 

On arrive près d'une maison, qui fut une résidence secondaire, construite au bord du lac. Maintenant, le lac de Montcineyre sert de réserve d'eau au SIVOM d'Issoire, et toute activité, même la simple baignade, y est interdite (on peut néanmoins pique-niquer dans l'herbe, près du lac : c'est très agréable !).

 Le lac est probablement né du barrage formé par le cône du "Mont de Cendres" (sinon, ce serait encore une fois une explosion du même type que le Pavin) . Il atteint une profondeur de 22 mètres.

 

P1030788 

montcineyre2_1

 

P1030785

 

 


 

Posté par andredo à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2010

Les troglodytes de Monton

a

grottes

a

Le puy de Monton, haut de 584 mètres, est  un amas de débris projetés, il y a deux millions d'années,  par une forte éruption dans le massif du Sancy distant de 25 km.  Il  est composé de blocs rocheux très durs enrobés dans de la boue consolidée (le tuf). Depuis au moins le Moyen-Âge, des habitations y ont  été creusées, avec des formes irrégulières, selon les matériaux rencontrés. Elles ont été occupées jusqu'au début du XXe siècle.

La commune vient d'aménager le sentier d'accès à ces grottes (voir ci-dessous l'article de Guy Lemaître, dans le journal "La Montagne" du mardi 25 mai 2010).

a

P1040939
Disposition des pièces

aa

P1040942
Placards, niches, étagères

a

P1040944
Façade reconstruite

a

P1040947
Cheminée

aa

P1040948
Zone non accessible

a

P1040963
L'accès sécurisé au pigeonnier

a

P1040949

Le village

P1040955

a

P1040999

a

Au sommet de la butte offrant une vue panoramique, trône la Vierge de Monton que les automobilistes empruntant l'autoroute A75 ne peuvent manquer de remarquer. Elle a été inaugurée en 1869.

vierge

a

P1040988

a

Un canon allemand, trophée offert à la commune après la première guerre mondiale, est maintenant considéré comme un "souvenir historique bien pacifique".  On se demande quand même combien d'hommes ont pu être déchiquetés par les obus sortant à la chaîne de ce fût  bien lisse et brillant.

P1040983

a

vue_pdd

La vue, côté puy de Dôme, et côté Sancy

canon_1

a


article_la_montagne
(cliquer pour agrandir)


Posté par andredo à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juillet 2010

Les grottes de Rajat

A la sortie du hameau de Chautignat, tout près du château de Murol, une pancarte signale le chemin qui monte vers les grottes de Rajat.

P1040808

P1040765

a

Elles ont été habitées à une époque lointaine, et quelques ouvertures grossièrement taillées dans la roche en témoignent.

P1040767

aa

P1040786_1

aa

P1040798

a

Mais le lieu est surtout remarquable par l'aspect des pans dressés de lave  rouge,  et par la position dominante de l'ensemble.a

P1040795

Vue sur le château de Murol

P1040772

a

P1040768

a

Une splendide végétation basse où abondent les orpins blancs et les joubarbes à toile d'araignée s'est installée sur les rochers.

P1040792

a

P1040783

a

P1040788

a

P1040774

P1040796

a

Le parcours est accidenté : mieux vaut être équipé de chaussures de marche.

P1040794

a

P1040780

a

P1040779

a

On  aperçoit l'oeuvre d'art (1)  placée, pour un été, un peu plus loin sur la crête : le rocking-chair inachevé créé en songe par Gulliver.

P1040789

a

P1040748_1

a

Inachevé, c'est bien dommage, d'autant qu'au pied de la sculpture, une image nous montre ce qu'il aurait pu être :

P1040746

a

P1040751

a

J'ai bien aimé la réplique à notre taille lilliputienne placée juste devant : elle donne envie de s'y balancer doucement (c'est formellement déconseillé, bien sûr, et rendu inaccessible par la pose d'un grillage à moutons).

P1040747


(1) "Le rêve de Gulliver", de Simon Artignan.
P1040744


Posté par andredo à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 août 2007

Des grottes

 

Au Pays Basque, j'ai vu les grottes d' Isturitz et Oxocelhaya, dans le Vercors celles de Choranche.

Dans le Périgord, j'ai visité les grottes de Lacave, et je suis descendu dans le gouffre de Padirac où, à trente ans d'intervalle, même le batelier semble aussi immuable que l'imposante stalactite.

Num_riser0001Num_riser0002
Un seul des visiteurs est présent sur les deux photos     (1)

En Lozère , j'ai été impressionné par l'aspect fantastique des concrétions calcaires de l'aven Armand, et de la grotte de Dargilan.

P1010765_modifi__1

P1010848_1

 

 

Quant aux grottes ornées, je n'ai pas aimé le fac-similé de Lascaux ; le simple fait de savoir que ce n'est qu'une copie bloque chez moi toute faculté d'émotion. Mais je reste béat d'admiration devant ces animaux si vivants dessinés dans la grotte Chauvet, que j'ai un jour découverts dans une revue.

chevaux

image0_2

 

image0_3

 

 

Je m'égare : dans notre région il n'y a rien de tel. Mais on trouve par exemple d'anciennes carrières creusées pour en extraire des blocs de lave, comme ici au Grand Sarcouy ...

grotte_modifi__1

grotte_1_modifi__1

... ou bien des habitations troglodytiques comme les grottes de Perrier, que j'ai déjà décrites, ou d'autres encore.

 

Les grottes de La Roche-Blanche

P1000421

Elles se remarquent de loin, mais ont tendance à se cacher lorsque l'on s'approche. Je les avais sur ma droite à l'instant, mais le chemin s'en éloigne, avant de revenir vers la tour, située  au bord de la falaise. Faut-il grimper à son sommet pour mieux apprécier le paysage ? Cette corde ne m'inspire guère confiance...

P1070351

P1070347

Par une étroite sente qui tournicote, je redescends vers le village, et trouve enfin au départ d'un sentier herbeux un panneau cerclé de rouge qui m'indique que je suis sur la bonne voie : le passage est interdit à cause des risques d'éboulement.

Stitched_005

 

Ma foi, voilà un bel ensemble, avec une vue splendide sur la vallée de l'Auzon. Le chemin d'accès est raide et glissant.

P1070372

P1070367

P1070368 P1070369

P1070362

 

 

Et voici un accueillant salon, avec des niches pour le rangement, un accès direct à la cave, et même l'empreinte authentique de la main d'un troglodyte préhistorique au tempérament artistique.

P1070362_1

Tout près de la Roche-Blanche se trouvent les grottes de Jussat,  mais elles sont fermées par des grilles en fer, et désormais vouées uniquement à la sauvegarde des chauves-souris.

 

Les grottes de Chateauneuf

Ici, près de Saint-Nectaire, les pièces sont grandes, et la vue sur la château de Murol est appréciable. Il devait y faire  froid, mais nos ancêtres, qui occupaient déjà l'endroit  il y a 4 000 ans, y étaient habitués.

P1010712_modifi__2

 

 

P1010719_modifi__1

P1010716_modifi__1

P1010713

 

Si je me souviens bien, les grottes de Jonas, sur la route de Besse, sont très belles, avec une chapelle creusée dans la roche et ornée de fresques. Il faudra que j'y retourne .

Fresco2
(photo copiée sur le site des grottes de Jonas)

 

 


(1)padirac 1 padirac_2

En rouge, vous avez tout faux, car si je suis porteur de lunettes, je n'ai pas les oreilles décollées !

En jaune, c'est bien elle !


 

Posté par andredo à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mars 2007

Les grottes de Perrier

Guide Chamina  "Lembron et Pays des Couzes", n° 7

Stitched_001

La balade longe d'abord la couze Pavin, ce qui nous permet de  disposer d'une belle vue sur le village et les grottes. Profitons-en, car le circuit s'en éloigne, et nous ne rejoindrons les grottes que trois heures plus tard.

P1050274

Nous montons jusqu'au village de Pardines, dont la petite église est d'origine romane.

P1050278

 

Au-dessus du village, une carrière de basalte bien dissimulée. Nous en faisons le tour (c'est un peu lassant, malgré la vue panoramique : il est possible d'aller directement du point 3 au point 5 du descriptif, en montant sur le plateau par une rue à droite).

P1050289

P1050293

Une légère descente mène au château de Boissac .

P1050295

Nous traversons le plateau, avec ses grandes étendues de cultures, et le massif du Sancy en toile de fond.

P1050297_modifi__1

P1050301_1

 

Nous arrivons en bordure du plateau. Des rochers plus ou moins stables surplombent Perrier.

P1050300

P1050304_1

P1050311
Au sommet d'une cheminée de fée, les restes de la tour de guet de Maurifolet

 

P1050307

Après la croix commence la descente : nous devrions bientôt voir ces fameuses grottes de près.

P1050313
   Les coteaux secs  classés "Natura 2000" 
 P1050314

   abritent une flore et une faune  spécifiques
          

P1050318

Mais oui, nous y sommes!

P1050320

P1050321

P1050323
La maison Gisquelon, et la tour de Maurifolet vue d'en-bas
P1050327

P1050322

              Le Village sous les Roches

P1050326

P1050329
Cave restaurée, et puits d'aération

P1050325


 

Posté par andredo à 20:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,