03 juillet 2013

Les Pierres bleues

Des plantes étranges se développent cet été, non loin du chemin que nous avons déjà parcouru, sur quelques-unes des pierres qui parsèment les bois du comte de Montlosier. 

P1030186

P1030217
Non, là c'est naturel

P1030190

C'est une oeuvre de Stéphanie Cailleau (1).

P1030193

 

P1030196

P1030198

 P1030220

P1030200

 

P1030204

 P1030218

En poursuivant sur le chemin, on peut trouver les traces de décors testés par d'autres artistes, sans succès car la nature ne se laisse pas facilement habiller.

araignée
Brrr ! l'araignée géante a déjà empaqueté une proie (humaine, sans doute),

oeil
il y a de qui être effaré !

P1030241  cordes

                    Une toiture végétalisée                Un tronc ligoté

 


1- Horizons "Art Nature" en Sancy :

P1030272


 

Posté par andredo à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


26 juillet 2012

Sur les traces de Montlosier

P1090061

 Le comte de Montlosier était ce qu'on appelle un homme de caractère. Il exprimait haut et fort ses opinions, fondées ou non. Il réussit  par son esprit critique à déplaire successivement aux révolutionnaires, à la noblesse émigrée, à l'empire, à la monarchie restaurée, et durablement au clergé, qui en représailles lui refusa des obsèques religieuses.

Localement, il ne se prêtait guère aux mondanités, et n'était donc pas apprécié par la bonne société. Il s'en moquait, préférant arpenter, solitaire, la chaîne des puys. Ses observations lui inspirèrent un essai sur la théorie des volcans d'Auvergne, où il ne manquait pas, bien sûr, de fustiger un lamentable littérateur qui, avant lui, avait publié un écrit "rempli d'inexactitudes".

Ayant hérité de cette maigre terre de "rang d'âne", le comte décida de la mettre en valeur. Le connaissant maintenant un peu, nous nous doutons bien qu'il n'allait pas faire dans la demi-mesure.

vache_lassolas

P1080931 P1080975

P1080943

 P1080954 P1080958


Qui se douterait, voyant cette nature aujourd'hui exubérante, qu'il y a seulement deux siècles, la chaîne des puys  - surnommée " la tête chauve de la France " - n'était couverte que de roches volcaniques, de quelques buissons et d'une rare bruyère ? C'était pourtant le cas, mais il n'y avait là rien qui puisse décourager Montlosier.

chaine_h

Voilà donc la situation du domaine du comte de Montlosier

 

P1090089

 

P1090088

Dans ce pré qui vient d'être fauché, ce n'était que de la pouzzolane. Montlosier l'a recouverte de terre rapportée des alentours. Et si la roche réapparaissait, on rajoutait de la terre, pardi ! Au total, près de 60 000 tombereaux, nous dit-on : Monsieur le Comte ne manquait pas de persévérance.

P1080925

 

P1080923
Face au puy de Vichatel
 

Il a reboisé, en utilisant les essences les mieux adaptées ; il a fait des travaux de drainage et d'irrigation, creusé un étang. Bref, il a complètement remodelé le paysage, et c'est plutôt réussi.

P1080902

P1080904

 

P1080909

P1080907

  


Ce parcours a été créé par le Parc Naturel des Volcans d'auvergne :   http://www.parc-volcans-auvergne.com/uploads/puy_de_science/sentier-montlosier2010.pdf?PHPSESSID=a4af0154bd80220e564525d5a41c0320 

portrait

 


 

Posté par andredo à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mars 2012

En rouge et noir

Dans le rouge, au coeur de la projection, les matériaux ont fondu et le fer a rouillé.

  P1050849

Dans la bouillie épaisse, de lourds grumeaux se sont formés. 

P1050857 P1050847

P1050855

  

P1050856

  

Dans le noir, tout autour, la cheminée fumante a répandu ses cendres. 

 P1050848

P1050850


 


 Photos prises à l'ancienne carrière située au pied du puy de la Vache :

P1050846
(cliquer sur l'image pour agrandir)

 


 

 

 

Posté par andredo à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mars 2012

La roche de Sauterre

 

P1050996

C'est une très ancienne coulée de basalte qui, grignotée à son extrémité par  l'exploitation d'une carrière dans la première moitié du 20e siècle, forme maintenant une falaise.

P1060004

 

P1060001
Le site avant la carrière

P1050993
Le concasseur électrique ...

P1050994
... et ce qu'il en reste.

 

piquenique 

Au pied de la falaise, une aire de pique-nique est aménagée ; le long du sentier conduisant au sommet, des panneaux identifient les arbres rencontrés (bouleaux, hêtres, merisiers...). Plus loin, on traverse un bois de sapins.

P1060013

 

Le sommet, situé à une altitude de 977 m, est doté d'une table d'orientation. Il offre une belle vue, au sud, sur la chaîne des puys.

orientation

 

 

plan

Le circuit peut se faire en partant de l'église du village. Ne cherchez pas le clocher, il est très
discret ! 

P1060018

 

P1060017


 

Posté par andredo à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2012

Bientôt le Panoramique

 

P1050910

Hormis les gares, encore en travaux mais en sommeil à cause du gel, tout semble en place pour hisser les touristes au sommet du puy de Dôme.  

P1050970

 

P1050912

De multiples panneaux, multilingues, sont installés un peu partout, et presque à chaque virage du sentier des muletiers.

P1050916

 

P1050920_a_1

 

P1050965

 

P1050924

Au sommet, le cheminement bien étudié, goudronné, permettra d'accueillir des groupes, derrière lesquels il faudra piétiner jusqu'à l'arrêt-pipi (également prévu), sauf à empiéter sur la pelouse reconstituée. 

 

P1050927

Pour l'instant, je suis seul sur ce chemin de ronde à affronter le vent glacial. Pas question de contempler longuement le puy de Côme, il vaut mieux accélérer le pas pour rejoindre l'antenne.

P1050931

 

Une brume épaisse recouvre la ville. La pollution, aggravée par le temps sec et l'utilisation intensive du chauffage, a atteint le seuil d'alerte. 

P1050939

 

P1050946

Les soubassements bien dégagés du temple de Mercure permettent d'apprécier l'importance de l'édifice. 

P1050943

 

P1050956

 

P1050952

 

P1050958

Eugène Renaux (1) a l'air frigorifié. Le temps était plus doux lorsqu'il a atterri ici, il y a tout juste
101 ans.  

Arriveerenauxpuydedome(2)

 

P1050960


(1)- Eugène Renaux a remporté le prix offert par André et Edouard Michelin à l'équipage qui relierait Paris au puy de Dôme en moins de 6 heures. L'exploit a été réalisé le 7 mars 1911, en 5 h 10', avec une escale technique de 20 minutes à Nevers.

(2)- Source : Wikipedia.


 

Posté par andredo à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


02 février 2011

Au Pariou

J'y cours !

Kaoba_au_pariou_1

-

En direction de Vulcania, tout de suite après avoir traversé la Fontaine-du-Berger, on se gare au pied du puy des Goules, sous un ciel prometteur.

Mais rien n'est garanti : trois-quarts d'heure plus tard, vu du sommet du Pariou, le puy des Goules a un autre aspect.

P1080062

Une autre fois, il se distingue, seul à être ensoleillé.

goules

-

Le Pariou est capricieux, lui aussi.

-

P1070942

-

Pour y grimper, il n'existe plus maintenant que deux voies bien balisées, car le piétinement de nombreux visiteurs, sur divers passages, précipitait l'érosion des sols.

P1080037

-

P1070927

-

Le sentier nord passe à travers bois.

P1080036_1

-

P1080043_1

-

P1080041_1

-

chamalieres_pariou

-

Au sud-est, surveillé par le puy de Dôme, on accède au sommet par un long escalier de bois légèrement surélevé.

P1070928

-

escalier

-

pdd_depuis_pariou

-

Un sentier a également été aménagé pour descendre au fond du cratère.

cratere_neige

-

sent_crat_re

-

fond_crat_re

-

P1020505

-

P1130554

-

 


 

 

Posté par andredo à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 janvier 2010

La cascade des Saliens

  Guide  Chamina "Chaîne des Puys",  page 61 

Depuis le grand rond-point des Quatre-Routes de Nébouzat, il faut prendre la direction de Nébouzat. Le panneau indiquant "Les Saliens" se trouve une centaine de mètres plus loin, près du pont.

P1010480

Après s'être garé sur le terre-plein situé à l'entrée du hameau, on constate que la "micro-balade" présentée dans le guide Chamina porte bien son nom : une fois franchie la mignonne passerelle sur la Gigeole, il suffit de parcourir une vingtaine de mètres pour atteindre le point de vue muni d'un garde-fou, en surplomb de la cascade.

P1010456

a

P1010457

l

Mais il n'est pas satisfaisant de s'arrêter là, où on ne dispose que d'une vue partielle sur la chute. Il faut marcher plus avant sur la sentier, jusqu'à trouver, entre les à-pics, une vague trace qui mène vaille que vaille, sur des éboulis recouverts d'un tapis de feuilles, jusqu'à la rivière. C'est seulement là que la visite devient intéressante.

Il y a quarante mille ans, avant de se rejoindre, La Gigeole, la Gorce et la Sioule descendaient de manière plus ou moins rectiligne en direction du nord. Puis les volcans de la chaîne des Puys se sont formés, et une importante coulée de lave, que l'on a appelée la coulée d'Olby, leur a barré le passage. La Gigeole a ainsi été brusquement déviée à angle droit, vers l'ouest.

cascade_de_saliens

Mais la petite rivière a pu se venger : seulement cinq cents mètres après son brutal changement de direction, elle a profité d'une faiblesse de la coulée, pour la transpercer et forcer à son tour le passage. Nous pouvons admirer son travail : le cirque qu'elle a formé en grignotant largement la roche avant de ne conserver qu'une petite marmite au pied de la chute, et le basalte déchiqueté érigé en falaises qui restent menaçantes.

l

P1010467

a

P1010465_1

a

P1010466

a

P1010469

i

Petit problème : le sentier est bloqué par ces falaises qui ont gardé les pieds dans l'eau. En période de hautes eaux, à défaut d'être équipé de cuissardes, le seul moyen de remonter vers la cascade consiste à rejoindre la rive gauche en jouant à l'équilibriste sur les troncs morts tombés en travers de la rivière. Et plus haut il faudra retraverser dans les mêmes conditions pour enfin voir cette cascade.

P1010479

P1010470

e

Enfin le résultat est là :

e

cascade_a

i

P1010474

Au retour, je suis resté sur la rive gauche : le sentier remonte vers les premières maisons du hameau.


   

   

Posté par andredo à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2008

Le puy de la Vache, encore

pano_carriere

J'ai déjà montré des photos de la balade,  ici,  et puis , mais je ne m'en lasse pas, voyez plutôt.

P1130271
Vue en direction du puy de Dôme, au sommet du puy de la Vache

P1130267

P1130275
Prochaine étape : le puy de Lassolas

P1130281
Dans la montée du puy de Lassolas, un regard sur la face cachée du puy de la Vache

P1130296

lassolas_bis
Le puy de Lassolas

P1130290
Face au soleil

P1130295
Par endroits, le sentier est ombragé

lassolas_vache
Dans la descente, panoramique sur les puys jumeaux

P1080566_1
Formation des volcans
(cliquer pour agrandir)

P1080560_1


Posté par andredo à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2006

Le puy de Dôme

Ce jour-là, avec le temps grisâtre qui recouvrait la ville, il fallait avoir envie de sortir. Mais les plus courageux étaient récompensés, car brusquement, et seulement à partir du col de Ceyssat, au départ du sentier des Muletiers, on s'élevait au-dessus des nuages.

Le parcours était entièrement glacé ; il m'a fallu retenir Justine dans la descente.

DSCN1644

Et en bas, que fait cette multitude invisible ?  Elle s'agite, elle travaille, et notre plaisir égoïste n'en est que renforcé.

DSCN1643

P1310062

Pyus_avec_Sancy

Pariou_et_nuages
                Le Pariou et le puy des Goules surnagent

Puys_et_nuages

DSCN1665

Posté par andredo à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 décembre 2001

Le puy de la Vache

On était dans les nuages, il faisait froid et le vent soufflait fort.

Le givre habillait les sapins, des cristaux de neige saupoudraient le sol de pouzzolane. Le soleil qui cherchait à percer donnait au cratère un aspect fantastique.

Comme Raël au Pariou, on aurait pu y rencontrer des extraterrestres...

16d_c01_0004

16d_c01_0005       16d_c01_0008

16d_c01_0003_1

16d_c01_0007

16d_c01_0006

Posté par andredo à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :