01 août 2010

Les troglodytes de Monton

a

grottes

a

Le puy de Monton, haut de 584 mètres, est  un amas de débris projetés, il y a deux millions d'années,  par une forte éruption dans le massif du Sancy distant de 25 km.  Il  est composé de blocs rocheux très durs enrobés dans de la boue consolidée (le tuf). Depuis au moins le Moyen-Âge, des habitations y ont  été creusées, avec des formes irrégulières, selon les matériaux rencontrés. Elles ont été occupées jusqu'au début du XXe siècle.

La commune vient d'aménager le sentier d'accès à ces grottes (voir ci-dessous l'article de Guy Lemaître, dans le journal "La Montagne" du mardi 25 mai 2010).

a

P1040939
Disposition des pièces

aa

P1040942
Placards, niches, étagères

a

P1040944
Façade reconstruite

a

P1040947
Cheminée

aa

P1040948
Zone non accessible

a

P1040963
L'accès sécurisé au pigeonnier

a

P1040949

Le village

P1040955

a

P1040999

a

Au sommet de la butte offrant une vue panoramique, trône la Vierge de Monton que les automobilistes empruntant l'autoroute A75 ne peuvent manquer de remarquer. Elle a été inaugurée en 1869.

vierge

a

P1040988

a

Un canon allemand, trophée offert à la commune après la première guerre mondiale, est maintenant considéré comme un "souvenir historique bien pacifique".  On se demande quand même combien d'hommes ont pu être déchiquetés par les obus sortant à la chaîne de ce fût  bien lisse et brillant.

P1040983

a

vue_pdd

La vue, côté puy de Dôme, et côté Sancy

canon_1

a


article_la_montagne
(cliquer pour agrandir)


Posté par andredo à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


22 juillet 2010

Vipère en colère

P1040871

Après avoir dévalé les pentes du Sancy, la Dore et le Dogne se sont rejointes dans la vallée du Mont-Dore en une  rivière assez paisible.

P1040827_1

a

dordogne

a

Mais une longue forme écailleuse se faufile entre les herbes, pour atteindre la berge.

P1040868

a

P1040832

a

C'est un énorme serpent aux crocs menaçants, prêt à cracher son venin.

P1040864

a

P1040833

a

P1040835

a

P1040846

a

Est-ce bien prudent de s'approcher  de cette gueule béante qui pourrait tout aussi bien nous engloutir ?

P1040859

a

gueule

a

Naja ou boa, et  doublement dangereuse, c'est la vipère de la Dordogne, "Dordonha viperinae" (1), sorte de dragon légendaire qui renaît le temps d'un été.

vip

aa

a

P1040880

Toi, tu es un gentil petit serpent arboricole,
tu ne saurais te mesurer à cette chose monstrueuse !


(1) Oeuvre de Thomas Monin :
P1040830_1

(Rencontres Arts Nature - Horizons 2010)


Posté par andredo à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2010

Les grottes de Rajat

A la sortie du hameau de Chautignat, tout près du château de Murol, une pancarte signale le chemin qui monte vers les grottes de Rajat.

P1040808

P1040765

a

Elles ont été habitées à une époque lointaine, et quelques ouvertures grossièrement taillées dans la roche en témoignent.

P1040767

aa

P1040786_1

aa

P1040798

a

Mais le lieu est surtout remarquable par l'aspect des pans dressés de lave  rouge,  et par la position dominante de l'ensemble.a

P1040795

Vue sur le château de Murol

P1040772

a

P1040768

a

Une splendide végétation basse où abondent les orpins blancs et les joubarbes à toile d'araignée s'est installée sur les rochers.

P1040792

a

P1040783

a

P1040788

a

P1040774

P1040796

a

Le parcours est accidenté : mieux vaut être équipé de chaussures de marche.

P1040794

a

P1040780

a

P1040779

a

On  aperçoit l'oeuvre d'art (1)  placée, pour un été, un peu plus loin sur la crête : le rocking-chair inachevé créé en songe par Gulliver.

P1040789

a

P1040748_1

a

Inachevé, c'est bien dommage, d'autant qu'au pied de la sculpture, une image nous montre ce qu'il aurait pu être :

P1040746

a

P1040751

a

J'ai bien aimé la réplique à notre taille lilliputienne placée juste devant : elle donne envie de s'y balancer doucement (c'est formellement déconseillé, bien sûr, et rendu inaccessible par la pose d'un grillage à moutons).

P1040747


(1) "Le rêve de Gulliver", de Simon Artignan.
P1040744


Posté par andredo à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juin 2010

Beaumont Châtaigneraie, les plantes au printemps

Num_riser0001_1(1)

a

A  la Châtaigneraie, dans le bois  et en lisière, j'ai tenté de reconnaître quelques plantes, et parfois leurs hôtes.

a

P1030009P1030031P1020964P1020944P1030005_1P1030035P1020998P1020924P1020863

- euphorbe petit cyprès   - aubépine   - genêt à balai
- sureau    - potentille    -  céraiste des champs
- chélidoine    - alliaire   -  trèfle violet
a
a
a

coccinelles
coccinelles à damier

aaa

P1020956P1030028_2P1020960
P1030043P1030303P1020980
P1020940P1020968P1030014_1

- géranium herbe à robert  - silène enflé  - genêt ailé
- raiponce en épi   (3)
- épervière piloselle   - capillaire   - géranium des bois

aaa

P1030033
pyrochre écarlate

aaaa

P1020909P1030018P1020914
P1020997P1030468_2ancolie
P1170194P1030560_1P1170183

- reine des bois (aspérule odorante) - véronique - reine des bois
-  ancolie (3)    
- églantier     - coquelicot    - robinier faux acacia

aaa

P1030262_1
ballet de punaises arlequin

aaa

P1030007_1P1030011P1030828_1
P1030246_1P1030254P1170179
P1030271P1030267P1020927

- ortie blanche (lamier)  - biscutelle lunetière (2)
- benoîte       - trèfle blanc     -  benoîte
- hellébore fétide - vesce craque   -  fraisier des bois

aa

P1030557_2
cercope rouge sang

aa

P1030455P1030290P1030383_1
P1030423P1030287P1030451
P1030248P1030622
P1020461_1

- bouton d'or   - sauge des prés (2)
- rhinante crête de coq  - scabieuse - grande bardane
- vesce des haies   - moutarde   - primevère

a-

P1030570
capricorne

a

P1030445P1030429P1030453_1
P1030726_1P1030565_1P1030280_1
P1020866P1030251_1P1030252

- centaurée  - lierre terrestre - grande marguerite
- phalangère à fleur de lis - coronille bigarrée - cournouiller sanguin
- saxifrage granulée - sanicle (2)

aa
P1030627_2
coccinelle à dix points blancs

aa

P1030635bryone_d_tailP1030681
P1030652compagnonP1030686
P1030600P1030669P1030671

- bryone  (2)   - parelle
- chèvrefeuille étrusque  - compagnon blanc   - minette
- armoise   - gaillet caille-lait    - prunellier

aa

P1030675_1
Sous la pluie bienvenue, l'escargot esquisse un pas de danse acrobatique

a

P1030747P1030667_1P1030779
P1030812P1030806P1030751_1
P1030739_1P1030735P1030729

arroche   - luzerne   -  capselle bourse à pasteur 
- vipérine   - réséda   - oeillet des chartreux
- lotier corniculé  - mousse fleurie  - anthyllide vulnéraire

a 

P1030775
grande sauterelle verte sur bardane
g

aa

P1030308P1030846_1P1030848
P1030831P1040116P1030909
P1030891_1P1030901_1fumeterre

- linaire commune   - linaire striée (2) 
- liseron des champs   - petite pimprenelle  - petite mauve
- millepertuis      - fumeterre (2)

aaaa

bestioles
sans doute des lampyres ( le ver luisant version mâle), sur benoîte

aaa

P1030951P1030928_1P1030862_1
P1030879P1030923P1030941
P1030850P1030938P1030936

- achillée millefeuille  - chardon  - troène
- clinopode commun   - ail à tête ronde  - gesse tubéreuse
- serpolet      -   salsifis des prés (2)

a

 P1030815_1
sténoptère roux sur achillée millefeuille

a


(1) Image extraite du manuscrit des Grandes Heures d'Anne de Bretagne, Bibliothèque nationale de France


Posté par andredo à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juin 2010

Beaumont Châtaigneraie, les orchidées

a

aorchid_e_1 orchid_e_2 orchid_e_3 orchid_e_4bis (1)

a

Diverses variétés d'orchidées poussent sous les châtaigniers.

aa

P1020939

aa

P1030044_1

 

P1020937_1

orchis à feuilles tachétes

P1020533_1

a

P1010947

orchis mâle

a

P1020933_1

céphalantère

*

La néottie nid-d'oiseau est très curieuse : dépourvue de chlorophylle, elle a une couleur déclinant divers tons de blanc, beige ou brun.

aaa

P1020970

aa

aa

P1170174_1E

a

Elle doit son nom à la disposition particulière de ses racines.

a

P1030832

aa

P1030839_1

a

a

mP1030256_1a

aa

P1030399_1

aa

P1030258_2

aa

P1170170

aaa

Elle peut être confondue avec l' orobanche, qui est un pur parasite puisant directement sa nourriture dans les racines des arbres, alors que la néottie profite d'échanges plus complexes avec un champignon microscopique et un arbre.

a

 

P1040291
Orobanche dans le bois de la Châtaigneraie
P1040292

a

P1040497
Orobanche dans les Pyrénées-Orientales, près du Boulou

*

Si l'on s'en approche, l' orchis bouc a des aspects originaux.

P1030957_1

a

Ses fleurs arborent une grande langue (le labelle), souvent pendante et parfois dressée. Mais son petit nom de bouc lui vient de son odeur, que personnellement je n'ai trouvée ni forte ni désagréable.

a

P1030954_1

a

P1030967

aa

P1030962

a

P1030964


(1) Images extraites du manuscrit des Grandes Heures d'Anne de Bretagne, Bibliothèque nationale de France (La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source).


 

Posté par andredo à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


07 juin 2010

Beaumont Châtaigneraie, la balade

aP1020918

Beaumont Châtaigneraie  :  l'arrêt du bus de la T2C dessert principalement la clinique, connue notamment pour son service " Urgences main ", et pour sa maternité.

aP1130238  P1020846

Cet arrêt donne également accès, immédiatement derrière la clinique, à une zone verte de 10 hectares encore préservée. Le bois de la Châtaigneraie s'accroche à ses racines centenaires, tandis que juste au-dessus, à Boisséjour, de grandes grues qui grignotent gravement aimeraient bien, goulûment, franchir la limite.

grues_poster_1

abeton_poster

 

bogue

a

Beaumont_ch_taigneraie_1

aaa

P1020128

aa

aP1000034_1

a

P1000042_1

 

branches_1

a

ombre_1

aa

P1030816

a

P1030384

aa

P1020108

aa

moutons

aaa

grotte_bis_2

a

pouzzolane

aa

P1020963

aa

carri_re_2

a

P1000063


Du haut de l'ancienne carrière de pouzzolane, nous dominons les environs.
aa

P1000055

axxxa

pano_clermont_2

a

montrognon_bis

aaa

P1030021

aaa

P1030425_1


J'ai tenté de reconnaître quelques plantes, je les montrerai la prochaine fois.

P1030468

 

Voir aussi :     Les plantes au printemps     Les orchidées    L'été     L'automne


 

Posté par andredo à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 mai 2010

Les quatre anges et les quatre vents

 

500PX__1_2

a

 

abbaye_1_1

a

L'abbaye de Mozac a subi, outre les vicissitudes de l'Histoire qui ont conduit à son abandon, des inondations et surtout, au XVe siècle, deux violents tremblements de terre suivis de reconstructions hasardeuses. Mais son église conserve de nombreux chapiteaux sculptés présentant des scènes propres à éduquer, émouvoir ou simplement  distraire le bon peuple.

aa

P1020771

a

Parmi les compositions offertes à notre admiration par le Maître de Mozat, il en est une qui a été  placée en évidence, au sol  à l'entrée du choeur.

a

P1020779

aa

Les quatre anges et les quatre  vents

a

ange

a

Les anges sont  songeurs : nous sommes à l'aube de l'Apocalypse ; un calme oppressant  précède le déchaînement des éléments.

a

P1020767

a

Ces anges ont été chargés de retenir un moment le souffle des quatre vents, le temps de reconnaître, parmi les hommes, ceux qui sont dignes d'échapper à la tourmente.

aa

P1020766

a

Les vents, eux, sont seulement impatients d'exercer leur force brutale.

a

P1030174

a

P1030176_1

a

Inconscients du désastre qu'ils vont provoquer, ils auraient même un air un peu simplet.

a

P1030182_1

 

P1030178_1

a

Une autre interprétation, issue d'un esprit trop subtil pour se contenter d'une simple illustration de la Bible, voit dans la corne que tiennent les personnages le symbole de la parole, diffusée aux quatre vents.  Les anges fermeraient le bec à ces gens qui, faisant mauvais usage de leur langue, ne méritent pas de s'exprimer.

a

vents

a

C'est le curé de la paroisse (1) qui a retrouvé cette oeuvre, en 1983 : utilisée comme un quelconque élément de construction par de piètres restaurateurs (2), elle avait été placée dans un mur parmi des pierres anonymes.


(1)- Pas tout seul ! Il a bien donné sa bénédiction, mais c'est le Club historique mozacois, dirigé par Jean-Marie Perona, qui a effectué les recherches, comme le précise l'article paru dans "La Montagne"  le 4 mars 2012 :

mozacmozac_bas

(2)- L'appréciation est peut-être un peu hâtive : voyez le commentaire d'Antoine.


 

Posté par andredo à 08:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mai 2010

Escapade à Thiézac

a

puy_griou

Face au puy Griou (1694 m)

P1140433

aa

C'est assez loin de Clermont, à une heure 3/4 de route, dans le département du Cantal, sur la route d'Aurillac. Nous avons  fait la balade l'année dernière (le 18 avril), mais peu importe la date : rien ne semble avoir changé, au moins depuis 1775, année inscrite sur la pierre du four à pain d'un village traversé.

a

P1140437

a

P1140424

a

La boucle est parcourue en deux heures trente environ. Elle est balisée et précisément décrite sur le site NetRando.

a

P1140414

aa

P1140418_2

a

croix     P1140447_1

a

Nierv_ze

a

A plus de mille mètres d'altitude, le village de Niervèze a gardé son habitat traditionnel : murs épais, ouvertures étroites, et quelques toits de chaume (il faut ignorer la tôle ondulée malencontreusement située au premier plan).

a

P1140426
(cliquer pour agrandir)

a

P1140425

a

P1140427

a

P1140429

a

P1140448

a

Par endroits, le chemin est un peu humide.

a

P1140450

a

Avec autant d'eau et de verdure, il doit souvent pleuvoir ...

a

P1140452

a

Effectivement ! Mais la porte du Lion, en fin de parcours, offre un abri appréciable.

a

P1140453


Posté par andredo à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mai 2010

Le réveil des marmottes

a

superbesse

a

Le 27 avril, il ne reste que quelques traces de neige sur les pistes de Super-Besse. C'est le moment d'aller voir si nos marmottes sont sorties de leur sommeil hivernal.

P1020584

a

Mais oui ! l'hôtesse d'accueil est  à son poste, tranquille.

P1020586

a

P1020597

a

 

 

P1020605

a

P1020606

a

P1020609

a

P1020623

a*

*

Les herbes sèches ont été couchées par la neige et la repousse n'a pas encore percé ce tapis. Mais des fleurs apparaissent : crocus, scilles, anémones des bois et jonquilles.

a

P1020632

Quelques crocus gardent l'entrée de la galerie creusée sans doute par un petit rongeur

P1020662

a

P1020637

Les jonquilles

P1020660

a

P1020651

La scille à deux feuilles

P1020664

Anémones

P1020649

Une plante grasse qui résiste bien au froid : la saxifrage aizoon (ou saxifrage paniculée)

a
aa*

P1020636

Un grand balcon avec vue imprenable sur le puy de Dôme ...

P1020647

mais aussi sur le lac Pavin et le puy de Montchal ...

P1020644_1

et même sur les monts du Cantal !

P1020670

a

 

P1020677

a

P1020679

a

P1020683

a

P1020686

aa

P1020657_2

a

bisou

De deux choses l'une : ou bien ce sont deux mâles qui se chamaillent,
ou alors c'est un couple qui se fait des mamours (c'est ce que j'ai choisi).

t_aime

 


 

 

 

 

 

Posté par andredo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 avril 2010

La Malvialle

-En ce

En ce début d'avril, la neige est à nouveau tombée sur le massif du Sancy mais s'est arrêtée aux abords des roches Tuilière et Sanadoire.

aP1020140

a

P1020145_1

a

sanadoire_1

 

P1020143

a

La ferme de la Malvialle est située sur le versant ouest le la roche Tuilière. Plusieurs chemins y conduisent, ainsi qu' une route forestière. J'ai pris le sentier qui,  tout en serpentant dans les bois, suit la même direction que cette route.

la_malvialle1_1

Les pétasites à peine sortis dressent déjà leurs petites fleurs blanches,
avant de développer de grandes feuilles

P1020191
L'euphorbe des bois prépare sa floraison

aaaa

P1020148_1

P1020149

a

La maison d'habitation, construite près d'une source, est encadrée d'un côté par le four à pain, et de l'autre par une immense grange-étable : 52 mètres de long, 10 mètres de haut (sur deux étages), et 1100 m2 de toiture. Largement de quoi accumuler des provisions pour vivre en autarcie durant de longs mois, hommes et bêtes isolés par  la neige à 1100 mètres d'altitude.

a

P1020153

a

La toiture était couverte à l'origine de lauzes, remplacées maintenant par un peu d'ardoise, mais surtout par de la tôle et du fibrociment.

P1020157

 

P1020177

a

Terminés en 1900, les bâtiments n'ont été utilisés par leurs propriétaires que durant une vingtaine d'années. J'imagine que, la première guerre mondiale faisant rage, les hommes sont partis mourir dans les tranchées boueuses, laissant aux femmes la charge trop lourde de l'exploitation.

Le domaine a été racheté par l' Etat en 1929. Depuis bientôt dix ans, une petite communauté de moines orthodoxes y est installée.

a

P1020187

A

La grange n'est pas seulement remarquable par ses dimensions : elle possède une magnifique charpente, en coque de bateau renversée, qui est progressivement restaurée.

a

P1020155
Personne à qui demander la permission ... allez, j'entre quand même !

a

P1020160

a

poutres_1

*

P1020184
A l'étage inférieur, l'étable avec son sol pavé

*

P1020144


 

 

Posté par andredo à 07:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :