01 septembre 2014

Araignées

petite araignée non identifiée

Pouce ! Cessons de mettre à l'index ces pauvres araignées ! Certes, nous n'apprécions jamais de rencontrer la grosse tégénaire, pourtant inoffensive, dans notre salle de bains.  La femelle étant très casanière, c'est sans doute un mâle, à la recherche d'une compagne avec laquelle il vivra quelques semaines, avant de mourir et de servir de nourriture à sa veuve. 

tégénaire

D"apparence plus fragile, le pholque phalangide n'en est pas moins capable de s'attaquer à de grosses proies, y compris la tégénaire. Il a la prudence de se tenir à l'angle du plafond, pour n'être menacé que par la caresse d'un plumeau.

pholcus

Déposons délicatement à l'extérieur ces gentils animaux de compagnie, et observons quelques bestioles de leur famille, dont certaines sont assez jolies, sans compter qu'elles sont aussi très utiles, puisqu'elles mangent des insectes que nous jugeons également indésirables.

Je vous l'accorde, le faucheux n'est pas d'une beauté époustouflante.

faucheux

Je concède volontiers que atypus affinis (si c'est bien elle), avec son genre mygale, n'est pas particulièrement sympathique.

araignée mygale genre atypus

Mais cette autre mygale bien poilue, qui nous observe entre quat'z'yeux, est trop petite pour nous impressionner :

petite mygale

Et reconnaissez que la pisaure qui transporte avec précaution son cocon est plutôt attendrissante,

pisaure (pisaura mirabilis) avec son cocon

de même que ces nouveaux-nés qui s'agitent en tous sens.

P1110076

Et la tétragnathe étirée, installée au-dessus de l'eau, a une ligne très élégante.

 16731549


Les araignées-crabes, qui sont souvent douées de mimétisme, se présentent diversement vêtues.

16609367

araignée crabe en blanc

 araignée crabe en vert

 araignée-crabe

 

L'épeire diadème est bonne ménagère : dès que sa toile est endommagée, elle la refait entièrement, après avoir pris soin de récupérer les fils de l'ancienne.

épeire diadème sur sa toile

épeire diadème

L"épeire des bois, plus poilue, arbore comme la précédente un beau dessin sur son abdomen, non plus en forme de croix, mais de feuille de chêne.

P1110169

En cette fin d'été, la rosée du matin met en évidence les nombreuses toiles en hamac. 

P1120688

P1120689

Ces pièges sont surveillés de deux façons :
- l'agélène se place sur la toile, souvent à l'affût à l'entrée d'une sorte de tube qui constitue son repaire,

P1120794-001

P1120686

 

P1120819


- à l'inverse, la petite
linyphia triangularis s'installe sous la toile, suspendue le ventre en l'air. Elle tire ses proies  au travers du filet dans lequel celles-ci sont tombées.

P1120722

P1130025

 

P1120898
 L'ennui, c'est qu'il faut faire pas mal de contorsions pour la voir de dos

L'argiope se chauffe en plein soleil et se déguise en frelon pour ne pas être importunée par les oiseaux. Elle tisse un toile très particulière, terminée en son centre par deux séries de zigzags.

argiope


Que de merveilles, n'est-ce-pas ? Je ne manquerai pas de vous informer, dès que je rencontrerai l'une ou l'autre de celles-ci :

640px-Haeckel_Arachnida
(Wikipedia : Ernst Haeckel
 — Kunstformen der Natur (1904), plate 66: Arachnida)


Petite mygale ajoutée le 29/9/2017 

Posté par andredo à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 mai 2014

Papillon vole, parfois

Le 20 septembre 2012, une chenille quittait  la pelouse, s'avançant résolument vers la terrasse.

P1100826

C'était un flambé : ce papillon apprécie les cerisiers, et notamment les miens.

63339891
A Nonette, celui-ci était sur du lierre

J'ai perdu la chenille de vue avant de la retrouver, quatre jours plus tard, installée sous forme de chrysalide dans un pot de cactées.

P1010998

P1100175

P1100892

Elle se doutait bien que ces plantes seraient protégées du gel, et qu'elle pourrait ainsi passer l'hiver dans de bonnes conditions. Le 3 novembre, elle n'avait pas beaucoup changé.

P1110641

La période de froid se prolongeant, ce n'est que le 2 mai qu'elle montra des signes d'évolution : l'enveloppe fissurée laissait apparaître les couleurs des ailes.

P1010994

Les fissures ne me semblaient pas de bon augure, et effectivement la situation s'est figée. Le papillon, pourtant formé, paraissait momifié. Le 7 juin, j'ai ouvert l'enveloppe. 

P1020730

P1020734

C'était raté, il ne prendrait jamais son envol. Heureusement, d'autres ont survécu. En ce moment, ils sont quelques-uns à voler au sommet du puy de Marmant. 

P1100082

 

P1100076

 

P1100084

P1100098
Le 14 avril 2014

800px-Iphiclides_podalirius_-_Segelfalter
                                                                                                                          (Wikipedia - Dessin de 
Jacob Hübner, 1800)


 

Posté par andredo à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2013

Bonsaï

Les amateurs de bonsaï organisent chaque année une exposition dans le Puy-de-Dôme ; l'entrée est gratuite. Ici, c'était le 9 juin, à Lezoux.

P1020779

 

bonsai

bonsai2

bonsai1

P1020774

P1020786

bonsai3

bonsai4

 

P1020772

P1020771

P1020781

P1020775

P1020787

 

P1020784

P1020769


 

Top-004
Shohin, "petite chose", doit pouvoir tenir dans une seule main : l'arbre est en général inférieur à 25 cm.
Mame est encore plus petit : environ 10 cm.
Auvergne Bonsaï Club


 

 

Posté par andredo à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2012

Le vieux chêne dans la grange

 

P1100706_002

 

P1100661-001

P1100683-001

 

 

P1100662

 

P1100678

 

Panorama_1_001

 

P1100696

 

P1100704

 

Panorama_4

 

P1100694

 

P1100687

 

P1100685

 

P1100700_001

 

 P1100701

 

P1100697_001

 

Panorama_3

 


 Captures_d__cran7


 

Posté par andredo à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2011

Le muscari à toupet

P1050621-1 

 

Le muscari à toupet prospérait sur un coteau, dans une prairie un peu sauvage, au-dessus d'un petit village.

 P1010756

Il était assez répandu pour ne pas figurer sur la liste des espèces végétales protégées. Si on l'avait appelé gagée jaune ou biscutelle lunetière, les plus hautes autorités seraient venues l'assurer de leur indéfectible soutien.

 lunetiere_poster

Près du muscari, de grands arbres avaient pris le temps de s'installer. Ils n'étaient pas assez nombreux pour constituer une forêt digne de retenir l'attention des aménageurs.

P1010759

Un peu plus loin, quelques personnes cultivaient encore leur jardin, mais les hommes, pour la plupart, ne voyaient aucun intérêt dans un tel divertissement.

28431826 copie

 

P1010755

Des chevaux s'ébattaient dans l'herbe, mais ils allaient bientôt devoir quitter ce terrain constructible dont la valeur marchande venait, par faveur administrative, d'être multipliée par mille.

 P1010890

Des gens menaient calmement leur vie dans un environnement rural qu'ils avaient choisi. Ils ne pouvaient influencer une majorité de propriétaires terriens avides de profit.

P1010318

 

P1010754

Le terrain était pentu, en partie rocheux, difficilement accessible, mais ce n'est qu'affaire de terrassements. Un immense lotissement a pris la place des arbres, des jardins, des chevaux, et du muscari, sans avoir le toupet de prendre aussi son nom. Le village autrefois endormi est maintenant, à heures fixes, bourdonnant d'activité : un flot de véhicules le traverse matin et soir en entonnoir. Le pays singulier - qui avait failli échapper au développement urbain - peut enfin apprécier le confort de la normalité.

P1010757                                                             "  De grâce, de grâce,        
 Monsieur le Promoteur       

Ne coupez pas mes fleurs "


 

Posté par andredo à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 juillet 2011

Huguette en goguette

 

 


La nuit tombe. Huguette a plongé, puis nagé en écartant sans ménagement les tiges de nénuphar. Elle s'apprête à aborder.

 

Elle fait d''abord une pause sur la margelle, le temps de s'assurer que le trajet est sans danger.

P1020340

 

Arrivée sur la terrasse, un accès de timidité la pousse à se réfugier sous une petite table.

P1020346

 

Après mûre réflexion, elle se lance en terrain découvert, avec assurance.

 hu


D'abord réservée, elle finit par prendre goût au statut de star, et et fait volontiers face au flash du photographe.

P1020368_1

P1020370

P1020371

Mais pour continuer son chemin, elle attend que je sois parti. Je ne saurai pas où elle va passer la nuit.


 

 

Posté par andredo à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 juin 2011

Le problème avec Huguette

P1010173

Au début du printemps, une horrible créature pustuleuse, énorme, s'est invitée dans notre bassin. Nous avons craint pour la vie de nos poissons, mais (en principe) la bête ne se nourrit que d'insectes, de vers de terre et de limaces.

huguette_et_poisson_aquarelle
Finalement, la cohabitation se passe bien

Elle attendait que des mâles viennent s'aggriper à elle et féconder les chapelets d'oeufs qu'elle s'apprêtait à pondre (n'étant pas expert en batraciens, je n'exclus pas que cette grosse dame soit un mâle). Le problème,  c'est qu'aucun crapaud, d'un sexe ou l'autre, ne s'est présenté. Et Huguette a disparu.

P1010408_3


Après quinze jours d'absence, nous avons cru que notre crapaude avait poursuivi sa route. Mais alors que je nettoyais le bassin, pensant récupérer une pierre tombée dans l'eau, j'ai retrouvé Huguette au fond de mon épuisette. Vexée, elle s'est à nouveau cachée quelques jours, avant de réapparaître. Elle inspectait la rive, cherchant un abri.

P1010403_1 P1010402
          Voyons ici...                                        mais c'est bien trop petit !

 P1010405_2 P1010407_2
        Essayons par là ...                                   bon, ça paraît correct !

P1020002
Mais oui, c'est confortable !

P1020017 

P1020068
En plus, l'appartement est en duplex, avec un grand balcon à l'étage


Elle semble maintenant bien installée. Mais le problème avec Huguette reste le même : étant de moeurs nocturnes, elle sort discrètement, et souvent au matin elle n'est pas rentrée. Résultat : tout le monde s'inquiète, car elle pourrait, en traversant la rue, se faire platement accommoder en crapaudine.

P1010774_1 agrion
 - Tu l'as vue, toi ?                                 - Pas depuis un certain temps ! 


L'autre problème avec Huguette, c'est qu'elle est très réservée, et parfaitement muette. Elle ne semble pas particulièrement heureuse de nous voir. Lorsque j'ai essayé de l'amadouer en lui tendant un ver au bout d'un bâton, elle n'a pas manifesté le moindre intérêt. Elle ne cherche pas à se rendre sympathique : si je m'approche trop, elle se détourne avec agacement. Aurait-elle mauvais caractère ?

 P1020038


Mon problème avec Huguette, c'est aussi qu'elle bouge très peu. Elle peut rester la journée entière immobile, le regard fixe, plongée dans un profonde méditation. Si elle s'agite parfois, c'est uniquement avec sa gorge, soulevée par de légers mouvements réguliers. Peu lui importe que  mes photos se ressemblent toutes.


Huguette n'est pas vraiment laide. Son visage  rappelle juste un peu (mais en plus avenant) Jabba, ce méchant de la Guerre des Etoiles.


Le gros problème avec Huguette, c'est qu'elle n'en fait qu'à sa tête. Pourtant bonne marcheuse, elle n'acceptera jamais de se comporter comme un animal de compagnie normal, qui m'accompagnerait en balade, gambadant près de moi, et tirant joliment la langue de temps en temps pour gober un moucheron. Elle est tellement indépendante qu'elle peut bien, sans un mot d'explication, sans même un signe de la patte, me quitter pour toujours.

P1020042_1


Posté par andredo à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 novembre 2010

Beaumont Châtaigneraie, en été

a

syrphe_2

Le syrphe, expert en vol stationnaire, observe  la jasione : c'est  plus précis que de constater qu'une sorte de guêpe s'approche d'une fleur bleue, et cet été j'ai continué à rechercher des noms de plantes ou d'insectes. J'ai dû commettre des erreurs, car mes observations de plantes, souvent limitées à la fleur, étaient loin d'être complètes. Quant aux insectes, impossible de rechercher précisément l'espèce : les spécialistes en ont recensé beaucoup trop !

-

P1040071P1040216P1040562_1P1030690_1P1050480P1040012P1030610_1P1030932P1030801

- mélilot jaune  - jasione   - mélilot blanc
- gaillet gratteron  - liseron   - grande campanule
- valériane (3)

a

P1040175
Syrphes d'une autre des 350 espèces présentes en France

-

P1040314P1040603P1040600P1040206P1040550P1040629P1040632_1P1040653P1040017_1

- ronce  - polypode  - carotte sauvage
- orpin blanc (2)  - cerises
- feuille ("trouée") de millepertuis   - épiaire droite (2)

-

P1030944
crustacé terrestre ?

---a

P1040308P1040578tapisP1040626P1040622P1040549P1040295P1050186P1040299_1

- châtaignier (3)
- galéopsis  - orpin des rochers (2)
- aigremoine (3)

--

-P1050046_1
téléphore fauve

-

P1040317P1040585P1050044P1050001P1050003P1050028P1050032P1050820P1040621

- aster lancéolé   - origan (marjolaine)   - camomille matricaire
- bouillon blanc (2)     - séneçon jacobée
- clématite  (2)    - coquelourde des jardins

----

P1050173_1

dpt_re1

P1050176_2

--

--

P1050013P1050022P1050154P1030742P1050007plantainP1050202P1050188plantain_1

- saponaire - saponaire visitée par un gazé - prunes
- panicaut  (2)    - grand plantain (tige)
- campanule  - vesse de loup  - grand plantain (base)

-

criquet

criquet genre chorthippus

-

P1050035P1050053P1050169P1040320P1050477P1050782P1040292_1P1050259P1050224_1

- grande bardane  - grande mauve  - armoise
  - ciste (3)
- orobanche  - chêne  - cornouiller sanguin

-

P1040594

--

-

P1040210_2P1050500P1050166_1P1050221P1050482P1050493P1050466P1050253P1050251

vigne (2)  - buplèvre en faux 
- châtaignier mort avec lierre  - morelle noire  - tanaisie 
- grand orpin  - scabieuse colombaire (2) -

--

-P1050230_1
De grosses fourmis rousses, agressives, protègent leur élevage abrité sous les glands

-

P1050470P1050191P1050182P1050475P1050501P1050487P1050043P1040309P1050495

- peucédan d'Alsace (2)     - panais
- ciste des champs    - frêne    - cardère 
- cirse lancéolé  - lépiote élevée (coulemelle)  - oeillet

-

P1050245

azuré commun sur origan

 


Posté par andredo à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juin 2010

Beaumont Châtaigneraie, les plantes au printemps

Num_riser0001_1(1)

a

A  la Châtaigneraie, dans le bois  et en lisière, j'ai tenté de reconnaître quelques plantes, et parfois leurs hôtes.

a

P1030009P1030031P1020964P1020944P1030005_1P1030035P1020998P1020924P1020863

- euphorbe petit cyprès   - aubépine   - genêt à balai
- sureau    - potentille    -  céraiste des champs
- chélidoine    - alliaire   -  trèfle violet
a
a
a

coccinelles
coccinelles à damier

aaa

P1020956P1030028_2P1020960
P1030043P1030303P1020980
P1020940P1020968P1030014_1

- géranium herbe à robert  - silène enflé  - genêt ailé
- raiponce en épi   (3)
- épervière piloselle   - capillaire   - géranium des bois

aaa

P1030033
pyrochre écarlate

aaaa

P1020909P1030018P1020914
P1020997P1030468_2ancolie
P1170194P1030560_1P1170183

- reine des bois (aspérule odorante) - véronique - reine des bois
-  ancolie (3)    
- églantier     - coquelicot    - robinier faux acacia

aaa

P1030262_1
ballet de punaises arlequin

aaa

P1030007_1P1030011P1030828_1
P1030246_1P1030254P1170179
P1030271P1030267P1020927

- ortie blanche (lamier)  - biscutelle lunetière (2)
- benoîte       - trèfle blanc     -  benoîte
- hellébore fétide - vesce craque   -  fraisier des bois

aa

P1030557_2
cercope rouge sang

aa

P1030455P1030290P1030383_1
P1030423P1030287P1030451
P1030248P1030622
P1020461_1

- bouton d'or   - sauge des prés (2)
- rhinante crête de coq  - scabieuse - grande bardane
- vesce des haies   - moutarde   - primevère

a-

P1030570
capricorne

a

P1030445P1030429P1030453_1
P1030726_1P1030565_1P1030280_1
P1020866P1030251_1P1030252

- centaurée  - lierre terrestre - grande marguerite
- phalangère à fleur de lis - coronille bigarrée - cournouiller sanguin
- saxifrage granulée - sanicle (2)

aa
P1030627_2
coccinelle à dix points blancs

aa

P1030635bryone_d_tailP1030681
P1030652compagnonP1030686
P1030600P1030669P1030671

- bryone  (2)   - parelle
- chèvrefeuille étrusque  - compagnon blanc   - minette
- armoise   - gaillet caille-lait    - prunellier

aa

P1030675_1
Sous la pluie bienvenue, l'escargot esquisse un pas de danse acrobatique

a

P1030747P1030667_1P1030779
P1030812P1030806P1030751_1
P1030739_1P1030735P1030729

arroche   - luzerne   -  capselle bourse à pasteur 
- vipérine   - réséda   - oeillet des chartreux
- lotier corniculé  - mousse fleurie  - anthyllide vulnéraire

a 

P1030775
grande sauterelle verte sur bardane
g

aa

P1030308P1030846_1P1030848
P1030831P1040116P1030909
P1030891_1P1030901_1fumeterre

- linaire commune   - linaire striée (2) 
- liseron des champs   - petite pimprenelle  - petite mauve
- millepertuis      - fumeterre (2)

aaaa

bestioles
sans doute des lampyres ( le ver luisant version mâle), sur benoîte

aaa

P1030951P1030928_1P1030862_1
P1030879P1030923P1030941
P1030850P1030938P1030936

- achillée millefeuille  - chardon  - troène
- clinopode commun   - ail à tête ronde  - gesse tubéreuse
- serpolet      -   salsifis des prés (2)

a

 P1030815_1
sténoptère roux sur achillée millefeuille

a


(1) Image extraite du manuscrit des Grandes Heures d'Anne de Bretagne, Bibliothèque nationale de France


Posté par andredo à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juin 2010

Beaumont Châtaigneraie, les orchidées

a

aorchid_e_1 orchid_e_2 orchid_e_3 orchid_e_4bis (1)

a

Diverses variétés d'orchidées poussent sous les châtaigniers.

aa

P1020939

aa

P1030044_1

 

P1020937_1

orchis à feuilles tachétes

P1020533_1

a

P1010947

orchis mâle

a

P1020933_1

céphalantère

*

La néottie nid-d'oiseau est très curieuse : dépourvue de chlorophylle, elle a une couleur déclinant divers tons de blanc, beige ou brun.

aaa

P1020970

aa

aa

P1170174_1E

a

Elle doit son nom à la disposition particulière de ses racines.

a

P1030832

aa

P1030839_1

a

a

mP1030256_1a

aa

P1030399_1

aa

P1030258_2

aa

P1170170

aaa

Elle peut être confondue avec l' orobanche, qui est un pur parasite puisant directement sa nourriture dans les racines des arbres, alors que la néottie profite d'échanges plus complexes avec un champignon microscopique et un arbre.

a

 

P1040291
Orobanche dans le bois de la Châtaigneraie
P1040292

a

P1040497
Orobanche dans les Pyrénées-Orientales, près du Boulou

*

Si l'on s'en approche, l' orchis bouc a des aspects originaux.

P1030957_1

a

Ses fleurs arborent une grande langue (le labelle), souvent pendante et parfois dressée. Mais son petit nom de bouc lui vient de son odeur, que personnellement je n'ai trouvée ni forte ni désagréable.

a

P1030954_1

a

P1030967

aa

P1030962

a

P1030964


(1) Images extraites du manuscrit des Grandes Heures d'Anne de Bretagne, Bibliothèque nationale de France (La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source).


 

Posté par andredo à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,