Resized_20180405_101753001_8989

Les vendeurs de poulaillers abondent, mais aucun ne vend un abri solide protégeant bien les volailles du froid. Le bois tendre des poulaillers fabriqués en Chine et vendus environ 150 euros n'a souvent qu'une épaisseur de 9 mm. Un peu plus épais, l'abri fabriqué en France coûte au minimum le double. J'ai pris le moins cher, facile à monter, joli et pratique, mais très fragile.

P1060130

 

Le poulailler étant très léger, il faut le fixer au sol pour qu'il ne risque pas de s'envoler par grand vent. Il faut aussi prévoir un socle (ici, des pavés) pour isoler le bois de la terre. Avec cette installation, j'ai renoncé à déplacer l'abri au gré des besoins  comme je l'avais d'abord envisagé ; d'ailleurs, la structure ne me semble pas capable de supporter de fréquentes manipulations.

P1060145-001

 

En prévision de l'hiver, j'ai doublé le toit, les côtés et le fond du perchoir avec du carton et du polystyrène. J'ai également recouvert une partie du grillage avec de la toile pour éviter les courants d'air.

P1060183

Ainsi, elles n'ont pas paru souffrir du froid, et sont restées bien abritées  lorsque la neige est tombée.

poules et neige

 

La litière du perchoir est composée de paille de chanvre nettoyée et complétée chaque jour ; le nid est tapissé de foin. Pour éviter les poux, je pulvérise régulièrement de la terre de diatomée.

P1060177-001

D'après mes lectures, un enclos de 15 m2 était suffisant pour assurer le bien-être de deux poules. J'ai donc acheté un filet de 15 mètres, d'une hauteur de 112 cm, livré avec 5 piquets souples à pointe double. Bien sûr, le nombre de piquets n'est pas suffisant, et il est indispensable d'installer dans les angles des piquets rigides, sinon le filet penchera vers l'intérieur. Ces problèmes étant réglés, mes poules disposaient de leur petit parcours herbeux. Hélas, l'enclos n'a pas empêché l'évasion, tandis que le terrain s'est très vite retrouvé nu : j'y reviendrai.

 

P1060139