26 novembre 2010

Creste haut perché

-C
C'est un petit village perché, dominé par les ruines d'un château-fort, dont un soir j'avais aimé les photos prises par Laurence, puis par Helliot qui n'avait pas craint d'effectuer la montée à vélo. Inconsciemment, j'avais dû  être impressionné par l'aspect vertigineux du site, car la nuit suivante j'ai rêvé de Creste sur sa crête : entre autres péripéties, je roulais péniblement en voiture sur une piste encombrée de grosses pierres, et je m'apercevais brusquement que j'étais sur une arête bordée de chaque côté par un précipice. La voiture se trouvait bloquée, mais je réussissais à m'en extraire et à rejoindre le village à pied. Voulant atteindre le sommet rocheux,  je glissais dans une cavité, et  m'y retrouvais coincé jusqu'aux genoux, avec le reste du corps renversé au-dessus du vide. Une foule curieuse sortie du néant commentait la situation sans réagir, mais moi je me sentais bien. Au bout d'un moment, les pierres se sont écartées, consentant à me libérer, et je me suis réveillé.

-

P1060638_2

-

En réalité, on se gare facilement à l'entrée du village, et  même s'il nécessite une certaine prudence, le sentier conduisant aux ruines du château n'est pas très dangereux. Le sévère avertissement placardé par la commune semble donc être de pure forme. Je n'étais d'ailleurs pas le seul contrevenant : au sommet, deux jeunes gens de la LPO munis de longues-vues et de sandwiches observaient patiemment la migration des pinsons du nord.

-

P1060636
Malgré sa faible superficie - un peu plus de  4 km2 -
et seulement 55 habitants, Creste est bien une commune à part entière

-

P1060591

Au-dessus de la grotte, la chapelle

P1060593

-

P1060602

-

P1060597

 

P1020861
Une chance : grâce à des ouvriers qui y travaillent, la chapelle est aujourd'hui ouverte !

P1020857

P1020859

 

-

P1060622_1

L'accès au château : étroit avec des chicanes

P1060624_2

-

pan_de_mur_1

Du château il ne reste que quelques pans de mur

mur_ouest

-

P1060595_1

-

P1060611

Vue vers le sud, avec la pointe du pic de Brionnet

-

P1060618_3

-

saintdiery

-A l'ouest, Saint-Diéry et les crêtes du Sancy

P1060619

-

creste

De longs lézards des murailles

P1060643_1

- -


Complété le 13 juin 2013 (intérieur de la chapelle)

 

Posté par andredo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 novembre 2010

Montrognon, dans les pas de l'abbé

« Au-delà de Beaumont, nous suivîmes un petit sentier, à gauche de la grand'route. Il nous mena dans un vallon délicieux. Un petit cours d'eau s'échappait au fond de cette étroite colline située entre la montagne de Mont-Rognon et le puy des Chaumes. Des prairies ombreuses, tapissées d'arbres fruitiers, décorent ce site charmant. Des rangées de saules, tondus tous les trois ans par la serpe du vigneron, bordent le sentier et le ruisseau .

P1070193

-

P1070190

-

P1070168

-

P1070180

-

A l'extrémité du vallon on découvre le village de Ceyrat qui se confond au milieu des arbres.

P1060944

-

Le nouveau pont qu'on a construit récemment sur la route, à l'entrée d'une gorge serrée et profonde, est remarquable par la hardiesse de sa construction.-

P1070173

---

P1070182

-

Au-dessous de Ceyrat nous prîmes un sentier pierreux qui conduit, par une montée escarpée, aux ruines de l'antique château de Mont-Rognon, dont la silhouette se dessinait dans le lointain.

P1070171

-

800px_Montrognon_vers_1900

-

P1060959

-

Dans les chartes du moyen-âge, Mont-Rognon portait le nom de mons rugosus (montagne rugueuse), sans doute à cause de l'aspérité de la montagne et de l'accès difficile du château. Il semble avoir été produit par un volcan, car nous remarquâmes un courant de laves et des basaltes prismatiques.

P1060952

-

P1060918

Parvenus au sommet, nous tombâmes sur la pelouse parsemée de débris du vieux château. Le soleil était à son zénith ; pour trouver un peu d'ombre, nous fûmes obligés de nous réfugier dans une vieille tour qui se dressait au sommet de la montagne. Les murs étaient d'une grande épaisseur, et avaient été construits si solidement que, malgré les outrages des frimas et du temps, ils avaient résisté. Néanmoins, minés sans relâche par les intempéries et la gelée qui pénètre les fissures, ils menaçaient de nous écraser.
-

tour_avec_pdd

P1060934

-

P1060947_1

-

C'était tout ce qui restait de cet antique manoir féodal. Construit à grands frais, au XIIIe siècle, par le comte Guillaume VIII, qui se qualifia le premier du titre de dauphin d'Auvergne, il devint une forteresse imprenable. Par sa position il dominait toutes les campagnes environnantes et défiait l'audace des ennemis du comte. La famille de ce seigneur régna longtemps en Auvergne.

Capture_plein__cran_08112010_095844

-

Nous eûmes le temps de contempler à notre aise le paysage. En tournant le dos au sud, nous avions devant nous la ville de Clermont ; à gauche le gigantesque puy de Dôme, et à droite Gergovia que nous nous réservions de visiter.

pano_clermont

-

branche_pin

---

P1060948

-

Nous saluâmes une dernière fois ces ruines qui disparaissent insensiblement sous l'action dissolvante du temps. L'ombrageuse politique de Richelieu avait commencé à faire démanteler le château qui finira bientôt par disparaître entièrement. Le silence règne dans ce vieux donjon, et le berger anime seul de ses pas la solitude de ces ruines féodales. »

P1070283

-

P1070194

--

_____________________________________________________________________________________________________

Ce texte est entièrement constitué d'extraits du récit attribué à l'abbé Jean Chaumette, ou l'abbé Etienne-Joseph Cosse,
" Souvenirs de Voyage ou Les Vacances en Auvergne ", publié en 1857.

Capture_plein__cran_08112010_180323
(cliquer sur l'image pour accéder au livre,
sur le site de la Bibliothèque nationale de France, Gallica)

Le berger ayant quitté les pentes de Montrognon, je suis allé le chercher sur les hauteurs de Super-Besse.


Posté par andredo à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 novembre 2010

Beaumont Châtaigneraie, en été

a

syrphe_2

Le syrphe, expert en vol stationnaire, observe  la jasione : c'est  plus précis que de constater qu'une sorte de guêpe s'approche d'une fleur bleue, et cet été j'ai continué à rechercher des noms de plantes ou d'insectes. J'ai dû commettre des erreurs, car mes observations de plantes, souvent limitées à la fleur, étaient loin d'être complètes. Quant aux insectes, impossible de rechercher précisément l'espèce : les spécialistes en ont recensé beaucoup trop !

-

P1040071P1040216P1040562_1P1030690_1P1050480P1040012P1030610_1P1030932P1030801

- mélilot jaune  - jasione   - mélilot blanc
- gaillet gratteron  - liseron   - grande campanule
- valériane (3)

a

P1040175
Syrphes d'une autre des 350 espèces présentes en France

-

P1040314P1040603P1040600P1040206P1040550P1040629P1040632_1P1040653P1040017_1

- ronce  - polypode  - carotte sauvage
- orpin blanc (2)  - cerises
- feuille ("trouée") de millepertuis   - épiaire droite (2)

-

P1030944
crustacé terrestre ?

---a

P1040308P1040578tapisP1040626P1040622P1040549P1040295P1050186P1040299_1

- châtaignier (3)
- galéopsis  - orpin des rochers (2)
- aigremoine (3)

--

-P1050046_1
téléphore fauve

-

P1040317P1040585P1050044P1050001P1050003P1050028P1050032P1050820P1040621

- aster lancéolé   - origan (marjolaine)   - camomille matricaire
- bouillon blanc (2)     - séneçon jacobée
- clématite  (2)    - coquelourde des jardins

----

P1050173_1

dpt_re1

P1050176_2

--

--

P1050013P1050022P1050154P1030742P1050007plantainP1050202P1050188plantain_1

- saponaire - saponaire visitée par un gazé - prunes
- panicaut  (2)    - grand plantain (tige)
- campanule  - vesse de loup  - grand plantain (base)

-

criquet

criquet genre chorthippus

-

P1050035P1050053P1050169P1040320P1050477P1050782P1040292_1P1050259P1050224_1

- grande bardane  - grande mauve  - armoise
  - ciste (3)
- orobanche  - chêne  - cornouiller sanguin

-

P1040594

--

-

P1040210_2P1050500P1050166_1P1050221P1050482P1050493P1050466P1050253P1050251

vigne (2)  - buplèvre en faux 
- châtaignier mort avec lierre  - morelle noire  - tanaisie 
- grand orpin  - scabieuse colombaire (2) -

--

-P1050230_1
De grosses fourmis rousses, agressives, protègent leur élevage abrité sous les glands

-

P1050470P1050191P1050182P1050475P1050501P1050487P1050043P1040309P1050495

- peucédan d'Alsace (2)     - panais
- ciste des champs    - frêne    - cardère 
- cirse lancéolé  - lépiote élevée (coulemelle)  - oeillet

-

P1050245

azuré commun sur origan

 


Posté par andredo à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,