24 août 2010

Les sources de Sainte-Marguerite

Au fil de l’ Allier

a

Nous voici donc à Sainte-Marguerite et cette vue, qui a été prise depuis l'autre rive, montre l'importance de la station thermale : sur la gauche, une petite usine d'embouteillage, et à droite un bâtiment sans charme qui faisait office d'établissement thermal. Pourtant on nous dit que dans sa période faste, à la fin du XIXe siècle, la station soignait jusqu'à 600 malades (du foie ou de l'estomac)  par jour !

Aujourd'hui ces bâtiments sont abandonnés, mais les sources sont toujours présentes, ainsi que quelques vestiges du parc thermal.

a

P1010284

Voici la source du geyser. Celui-ci se déclenche toutes les vingt minutes, annoncé par des bouillonnements de plus en plus forts, et retombe au bout de quatre minutes.

a

P1160860

Au centre du parc, un captage est surmonté d'un château-fort miniature plutôt rigolo. Un petit escalier est même prévu, pour accéder aux remparts, et surveiller l'arrivée d'un improbable ennemi.

P1050436

a

P1050443

 

IMG_1614

C'est au contraire dans un petit bâtiment très ordinaire qu'est installé le captage de la source des Tennis. On n'y voit qu'une grosse tuyauterie et une citerne, mais à la sortie, la vasque s'orne de dépôts calcaires et ferrugineux.

P1020392_1

a

P1160842

a

P1020391_1

a

Cet écoulement se joint à celui de la source de la Chapelle provenant de l'ancienne usine d'embouteillage, pour  former un milieu où poussent des plantes halophiles  (dont, paraît-il, le plantain maritime, bien plus discret qu'au pré salé du Sail).

a
P1050424

a

P1160858

a

P1050422

aa

P1160854

a

P1160852

a

P1160851

a

P1020387_1

a

L'ensemble forme un tableau aux couleurs variées, et changeantes au fil des saisons.a

P1050409

a

P1050411

a

P1050404

a

P1050405

a

P1010273

a

P1050414

 


La source du Héron est protégée par une construction habillée d'une jolie toiture ; elle coule de façon parcimonieuse.a

P1160862

a

P1020395_1

a

Tout près, la buvette octogonale attend le curiste, sans trop se dégrader.

P1160827

a

P1050445

 

La source de l'île ne mérite plus son nom : la rivière capricieuse a modifié son cours, laissant l'île se rattacher au rivage. Tant mieux, car la passerelle ne paraissait pas être d'une grande solidité !

a

P1160812

a

P1050457

aa

aa

P1050447

Dans le parc, le bassin est asséché, et le pont maçonné imitant le bois n'enjambe qu'un socle de béton envahi peu à peu par le lierre.

P1010280

Le promeneur se réjouit  de pouvoir accéder à cette propriété privée. Le groupe Intermarché a acheté le site au début des années 1990. Il embouteille sans traitement, dans l'usine récente située de l'autre côté de la route, l'eau de Sainte-Marguerite, minérale et gazeuse, et la vend uniquement dans ses propres magasins.

55956143

Tiens, un vulcain essaie de lire les affiches de la cabane des laveuses !

a


 

 

Posté par andredo à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


10 août 2010

Le vallon des Bouys

Guide  Chamina  "Au fil de l'Allier", n° 22

a

C'est une marche de trois heures que l'on peut entreprendre à partir de Sainte-Marguerite, où un parking fait face à l'usine d'embouteillage.

Le circuit monte d'abord vers Saint-Maurice, surplombe le vallon, redescend vers Mirefleurs puis revient au point de départ en longeant l'Allier.

aa

a

Saint-Maurice-ès-Allier

a

Le village dominé par le puy Saint-Romain (781 m)

a

P1050364_1

 

L'église, où l'on vénère les saints Romain et Maurice (à gauche),
tous les deux soldats romains, ce qui explique leur tenue.

a

a

mirefleurs_st_maurice_et_ste_marguerite

Fontaine-lavoir sur la place centrale

aa

P1050376_1

La rue sous les forts

P1050375

La poterne du fort villageois

aa

P1050379

La maison des arcades

aa

P1050377

Le "château" rénové

a

a

Le vallon

a

a

Le vallon est constitué de pelouses sèches dont la faune et la flore sont protégées. Près de la route en contrebas, on trouve la trace d'anciennes carrières, de bâtiments et de fours à chaux exploités jusqu'en 1945.

a

P1050398

 

aa

aa

Mirefleurs

a

A Mirefleurs, on traverse d'abord des lotissements récents, avant de suivre un parcours labyrinthique dans le village ancien pour voir maisons vigneronnes, château et remparts. On traverse ensuite la zone artisanale, puis on longe l'aire d'atterrissage des deltaplanes qui s'élancent du puy Saint-Romain. Là, un petit détour permet d'atteindre la source salée du Sail, qui alimente un pré où poussent des plantes habituellement rencontrées en  bord de mer, dites halophiles.

a

P1050347

En bordure du parc (non ouvert au public) du château

aa

P1050336

Place Jean Domat

a

P1050341

Ruines du château des comtes d'Auvergne (XIIIe siècle)

P1050356

a

P1050351

aaa

aa

 

 

P1050355_1

La place de la Molle

a

P1050350

Le clocher

aa

P1050360

La croix de la Prade

aa

P1010288

aa

aa

Source du Sail et pré salé

a

P1160802

a

sail

aaa

P1160810

Le pré salé est sous la protection du CEPA
(Conservatoire des Espaces et Paysages d'Auvergne)

P1160805

aa

P1160807

Je n'ai reconnu que le plantain maritime  : facile, il abonde !

P1160808_1

aa

aa

Les berges de l'Allier

a

P1010262

aa

P1010270

aa

P1050391

a

P1050402

aa

Et l'on rejoint Sainte-Marguerite ... la prochaine fois, seulement !

a


 

 

Posté par andredo à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 août 2010

Les troglodytes de Monton

a

grottes

a

Le puy de Monton, haut de 584 mètres, est  un amas de débris projetés, il y a deux millions d'années,  par une forte éruption dans le massif du Sancy distant de 25 km.  Il  est composé de blocs rocheux très durs enrobés dans de la boue consolidée (le tuf). Depuis au moins le Moyen-Âge, des habitations y ont  été creusées, avec des formes irrégulières, selon les matériaux rencontrés. Elles ont été occupées jusqu'au début du XXe siècle.

La commune vient d'aménager le sentier d'accès à ces grottes (voir ci-dessous l'article de Guy Lemaître, dans le journal "La Montagne" du mardi 25 mai 2010).

a

P1040939
Disposition des pièces

aa

P1040942
Placards, niches, étagères

a

P1040944
Façade reconstruite

a

P1040947
Cheminée

aa

P1040948
Zone non accessible

a

P1040963
L'accès sécurisé au pigeonnier

a

P1040949

Le village

P1040955

a

P1040999

a

Au sommet de la butte offrant une vue panoramique, trône la Vierge de Monton que les automobilistes empruntant l'autoroute A75 ne peuvent manquer de remarquer. Elle a été inaugurée en 1869.

vierge

a

P1040988

a

Un canon allemand, trophée offert à la commune après la première guerre mondiale, est maintenant considéré comme un "souvenir historique bien pacifique".  On se demande quand même combien d'hommes ont pu être déchiquetés par les obus sortant à la chaîne de ce fût  bien lisse et brillant.

P1040983

a

vue_pdd

La vue, côté puy de Dôme, et côté Sancy

canon_1

a


article_la_montagne
(cliquer pour agrandir)


Posté par andredo à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,