Au fil de l’ Allier

a

Nous voici donc à Sainte-Marguerite et cette vue, qui a été prise depuis l'autre rive, montre l'importance de la station thermale : sur la gauche, une petite usine d'embouteillage, et à droite un bâtiment sans charme qui faisait office d'établissement thermal. Pourtant on nous dit que dans sa période faste, à la fin du XIXe siècle, la station soignait jusqu'à 600 malades (du foie ou de l'estomac)  par jour !

Aujourd'hui ces bâtiments sont abandonnés, mais les sources sont toujours présentes, ainsi que quelques vestiges du parc thermal.

a

P1010284

Voici la source du geyser. Celui-ci se déclenche toutes les vingt minutes, annoncé par des bouillonnements de plus en plus forts, et retombe au bout de quatre minutes.

a

P1160860

Au centre du parc, un captage est surmonté d'un château-fort miniature plutôt rigolo. Un petit escalier est même prévu, pour accéder aux remparts, et surveiller l'arrivée d'un improbable ennemi.

P1050436

a

P1050443

 

IMG_1614

C'est au contraire dans un petit bâtiment très ordinaire qu'est installé le captage de la source des Tennis. On n'y voit qu'une grosse tuyauterie et une citerne, mais à la sortie, la vasque s'orne de dépôts calcaires et ferrugineux.

P1020392_1

a

P1160842

a

P1020391_1

a

Cet écoulement se joint à celui de la source de la Chapelle provenant de l'ancienne usine d'embouteillage, pour  former un milieu où poussent des plantes halophiles  (dont, paraît-il, le plantain maritime, bien plus discret qu'au pré salé du Sail).

a
P1050424

a

P1160858

a

P1050422

aa

P1160854

a

P1160852

a

P1160851

a

P1020387_1

a

L'ensemble forme un tableau aux couleurs variées, et changeantes au fil des saisons.a

P1050409

a

P1050411

a

P1050404

a

P1050405

a

P1010273

a

P1050414

 


La source du Héron est protégée par une construction habillée d'une jolie toiture ; elle coule de façon parcimonieuse.a

P1160862

a

P1020395_1

a

Tout près, la buvette octogonale attend le curiste, sans trop se dégrader.

P1160827

a

P1050445

 

La source de l'île ne mérite plus son nom : la rivière capricieuse a modifié son cours, laissant l'île se rattacher au rivage. Tant mieux, car la passerelle ne paraissait pas être d'une grande solidité !

a

P1160812

a

P1050457

aa

aa

P1050447

Dans le parc, le bassin est asséché, et le pont maçonné imitant le bois n'enjambe qu'un socle de béton envahi peu à peu par le lierre.

P1010280

Le promeneur se réjouit  de pouvoir accéder à cette propriété privée. Le groupe Intermarché a acheté le site au début des années 1990. Il embouteille sans traitement, dans l'usine récente située de l'autre côté de la route, l'eau de Sainte-Marguerite, minérale et gazeuse, et la vend uniquement dans ses propres magasins.

55956143

Tiens, un vulcain essaie de lire les affiches de la cabane des laveuses !

a