22 février 2007

Roche-Charles

Guide Chamina  "Lembron et Pays des Couzes", n° 24 

De la forteresse contrôlant l'important chemin qui suivait le ruisseau du Sault, seule subsiste une petite chapelle. Elle domine fièrement les gorges, mais reste discrète dans le paysage : elle est située nettement en contrebas des plateaux environnants.

_glise_Roche_Charles_en_surplomb

Roche_Charles_panorama

Un village s'était développé autour du château, et il lui a survécu : à la fin du XIXème siècle, un curé y élevait encore des croix. A la belle saison, il se plaisait sans doute, tel un druide, à célébrer le culte en pleine nature.

autel___Roche_Charles

Aujourd'hui, on ne rencontre plus âme qui vive, mais dans  le cimetière envahi par les herbes, quelques tombes vacillantes gardent pour quelque temps encore les traces de la présence humaine.

lumix_premi_res_photos_045

Roche-Charles n'existe plus que par le hameau de Boslabert situé au départ de la balade, et la commune a dû s'unir à une voisine, pour constituer Roche-Charles-La Meyrand, et conserver une cinquantaine d'habitants.

Mais une fois par an, les fidèles se rassemblent en procession pour y célébrer la Vierge, représentée par un statue en bois du XIIème siècle, dont seule une pâle copie en plâtre est conservée sur place.

vierge

lumix_premi_res_photos_094

 

 



Pour se documenter, voici le panneau placé par le Conseil général (à agrandir en cliquant dessus) :

panneau_Roche_Charles

Rappel : pour situer le lieu, il faut aller dans LISTE des ARTICLES, et afficher la carte "Balades"

_glise_Roche_Charles
détail du zodiaque qui surmonte le portail

 


 

Posté par andredo à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13 février 2007

Les jasseries du Forez

Guide Chamina « Monts du Livradois-Forez », n°  10 

  3mai03_0003 

             3mai03_0004 

Sur le plateau, la lande parsemée de bruyère n'est pas mal, mais les jasseries se trouvent sur les versants. Pour ne pas les rater, il faut suivre le petit lapin.

                                lapin

L'été, femmes, enfants et troupeau vivaient dans la montagne. Les femmes n'en descendaient que le dimanche, pour se changer et aller à la messe, et peut-être voir leurs hommes, restés au village pour s'occuper des cultures. En gardant les vaches, elles fabriquaient des chapelets.

image

Les locaux de la jasserie étaient simples mais pratiques. Grâce à la pente, on entrait directement dans la grange située à l'étage.

3mai03_0013

Au-dessous, la salle commune, orientée au sud, donnait accès au local où étaient affinés les fromages ; elle était prolongée par l'étable.

jasserie4

jasserie5

                                       *

image_fourme

                                       *

jasserie1

jasserie_coq_noir
La jasserie du Coq Noir, où l'on peut se restaurer

3mai03_0010_1


  • Le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez  a édité une plaquette : "Hautes Chaumes".
  • les deux images anciennes ci-dessus sont tirées de " L'Illustration" du 17 août 1895 ; elles accompagnent un excellent reportage d'Edmond Renoir : "Les jasseries du Forez" (repris dans le Journal de la Vieille France).


Posté par andredo à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2007

Les côtes de Clermont

Le sentier d'accès est raide, mais il ne manque pas de charme.

P1010309

Arrivé sur le plateau, on dispose d'une vue étendue, sur l'ensemble de l'agglomération, et sur la chaîne des dômes.

c_tes_pano

c_tes_vue_sur_Clremont

c_tes_vue_Puy_de_D_me

Le parc de Montjuzet a l'air d'un couvercle posé là pour contenir la poussée de l'urbanisation.

Montjuzet

La tour de télécommunications domine le site.

tour_t_l_com_2

Il subsiste aussi des vestiges gallo-romains (voir Ici, et ).

Dans la descente, la végétation laisse apparaître de belles vues sur la ville, avec au centre la noire cathédrale, et, plus discrète au premier plan, l'église Saint-Eutrope.

c_tes_retour

Posté par andredo à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :